Artisanat, patrimoine culturel et gastronomie: Le Maroc s’illustre à Souk Okaz

Artisanat, patrimoine culturel et gastronomie: Le Maroc s’illustre à Souk Okaz

Le Maroc se distingue en Arabie Saoudite. Le savoir- faire marocain est bien représenté au quartier arabe de Souk Okaz, l’un des points forts de la saison de Taif.

Une immersion dans la culture marocaine est offerte pour les visiteurs du pavillon Maroc. Une gamme diversifiée d’activités culturelles et artisanales est ainsi proposée illustrant la richesse du patrimoine national. «Au total, 31 magasins proposent des produits marocains authentiques, notamment des vêtements, de la céramique, de la maroquinerie, des sculptures, des bijoux, du henné, de l’huile d’olive et de l’huile d’argane», a déclaré Al-Haj Abdul Ilah Al Rayes, responsable du pavillon du Maroc au Souk Okaz. Le pavillon marocain comprend en effet une dizaine de points de vente où sont exposés des produits artisanaux. Citons à cet effet les articles en cuivre, le textile et autres articles ménagers. Environ 80 personnes d’origine marocaine exercent dans le pavillon.

Outre les artisans, cet effectif comprend également des restaurateurs, des musiciens, des acteurs et des artistes. En effet, le volet artistique fait partie de l’animation du Pavillon. Selon les organisateurs, trois groupes jouent pendant la saison de Taif représentant ainsi les styles andalous, le folk traditionnel et marocain moderne.

Le pavillon comprend également un musée et une bibliothèque contenant des échantillons d’écrits d’intellectuels marocains de renom. Le pavillon marocain se veut en effet un microcosme du marché traditionnel marocain. «En se promenant dans le pavillon, les visiteurs seront accueillis par un  «guerrab», ou porteur d’eau, qui sert de l’eau dans des gobelets en métal, à partir d’une poche à eau portée sur son épaule. Un calligraphe écrira des noms et des phrases pour le plaisir des visiteurs, et ils pourront aussi écouter un  «Hakawati» – un conteur, qui racontera des légendes traditionnelles», relève-t-on des organisateurs. Les visiteurs peuvent également rencontrer un artisan traditionnel exerçant son métier ainsi que le «Dalal» qui transporte ses marchandises et les présente à la vente ainsi qu’un groupe de personnes qui fredonnent sur les rives des chansons marocaines. Le pavillon permet également aux visiteurs de découvrir la célèbre gastronomie marocaine, avec des restaurants servant des plats traditionnels. Les visiteurs peuvent également déguster le thé à la menthe marocain (l’atay) servi avec une gamme de gâteaux traditionnels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *