Artisanat : Remise en question de la politique des cédits

Les difficultés financières que rencontre actuellement le secteur de l’artisanat ont été au centre d’un colloque, organisé vendredi dernier à Salé, sous le thème «les prêts à l’artisanat? réalité et perspectives». Des participants à ce symposium, organisé sous l’initiative de la Chambre d’Artisanat des Préfectures de la ville, en collaboration avec la Banque Populaire Régionale de Salé et la délégation provinciale du département de l’artisanat, ont passé en revue les différents problèmes auxquels est confronté le secteur. Une précision s’impose d’emblée : les prêts accordés par la Banque Populaire, dans le cadre de son activité du micro-crédit, se situant entre 3000 et 50000 DH ne prennent pas en considération les montants demandés par les artisans.
Les différents intervenants ont également appelé à la réorganisation de ce secteur, qui compte, selon les chiffres avancés, «quelque 2000000 artisans à travers tout le royaume». Auparavant, le Président de la Chambre d’Artisanat, Abdelilah Alami, a évoqué l’importance des prêts à l’artisanat qui, selon lui, «constituent des fondements essentiels pour le développement du secteur», rappelant au passage l’accord signé entre le Ministère de tutelle, la Banque Populaire et la Fédération des Chambres d’Artisanat visant à unifier les procédures d’octroi de prêts.
À l’occasion de ce colloque, qui s’est déroulé en présence du Gouverneur de la Préfecture de Salé Médina, Mohamed Assila, la Chambre d’Artisanat de Salé et la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de «Sala Al Jadida» ont signé un accord de partenariat. En vertu de cet accord, la Faculté met à la disposition de la Chambre, des moyens humains et techniques pour la réalisation d’études et recherches régionales ou sectorielles. Parallèlement, la Chambre d’artisanat, de son côté, met à la disposition de la Faculté son expérience professionnelle dans le domaine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *