Asilah aura sa marina

C’est pour tirer le meilleur parti des atouts d’ Asilah en matière de tourisme qu’une convention d’investissement a été signée, mardi à Rabat, entre le gouvernement marocain et la Société italienne pour le port d’Asilah (SOIPA). Elle porte sur la réalisation d’un complexe touristique et de loisirs dans la ville d’ Asilah. Cette convention permet à la fois d’assurer une intégration rapide dans l’emploi au vivier de jeunes, de permettre un développement endogène de cette région et d’orienter la structuration des autres activités économiques et industrielles de la ville . Ce projet est un pari audacieux dans la mesure où il permettrait de désenclaver la ville qui n’avait comme ouverture sur le monde que son festival. Ainsi, aux termes de cet accord, la société s’engage à réaliser, dans un délai de trois années à compter de la date de signature, un programme d’investissement de 510 millions de dirhams, entièrement financé par la Société d’investissement italienne SOIPA,portant essentiellement sur la construction d’une marina, d’un hôtel 5 étoiles (200 chambres), d’un hôtel 4 étoiles (200 chambres), d’un centre commercial, d’un amphithéâtre pour les représentations, d’un centre de médecine d’urgence et des infrastructures et superstructures du port de plaisance et du port de pêche d’Asilah . De par sa proximité avec l’Europe, la ville d’Asilah accueillera cette marina pour permettre de désemplir les ports d’Espagne et du Portugal essentiellement pour les yachts de luxe, une sorte de Puerto Banus. Il s’agit enfin d’installer le Maroc parmi les toutes premières destinations touristiques du bassin méditerranéen. Pour cela, le gouvernement, par le biais du ministère de l’Equipement et du Transport, s’engage à mettre à la disposition de la société l’ensemble des infrastructures et superstructures existantes au port de plaisance d’Asilah, dans le cadre d’une convention d’occupation temporaire du domaine public portuaire, d’un cahier des charges et d’un règlement d’exploitation. Il faut signaler à cet égard que la société SOIPA, dont le siège est à Rome est une société de droit italien, au capital de 125.000 euros. La société SOIPA s’engage à créer, dans un délai de 3 mois à compter du jour de la signature de la convention , une société de droit marocain, dénommée SOIPA Maroc, qui aura pour mission, notamment, la réalisation du projet d’Asilah.Dans une allocution prononcée à cette occasion Driss Jettou,a souligné l’impact positif qu’aura ce projet sur l’économie de la ville en contribuant notamment à la création de 700 emplois fixes. Le Premier ministre a également mis l’accent sur les excellentes relations entre le Maroc et l’Italie qui oeuvrent pour asseoir une coopération solide et fructueuse pour les deux parties notamment dans le domaine économique. Il a rappelé par ailleurs que ce projet-cadre avec les prérogatives du Royaume place le tourisme en priorité nationale, pour construire l’assise de son développement, du fait de la capacité de ce secteur à entraîner une dynamique globale de croissance dans l’ensemble de l’économie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *