Assa-Zag : 17 millions de dirhams pour le tourisme

Assa-Zag : 17 millions de dirhams pour le tourisme

Cette province regorge notamment de ressources naturelles diversifiées

Le Conseil provincial d’Assa-Zag a approuvé récemment une convention de partenariat pour la réalisation et le financement de projets de développement touristique au niveau de la province.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre du Programme intégré de développement du tourisme rural et de nature dans certaines communes relevant des provinces de la région de Guelmim-Oued Noun (2016-2022), ayant fait l’objet d’une convention de partenariat signée en septembre 2014.

La contribution du Conseil provincial s’élève à 8 millions de dirhams dans le cadre de ce programme visant à réaliser une série de projets de développement pour un montant global de 17 millions de dirhams.

Ces projets concernent la création de parcours agrotouristiques pour la valorisation des produits locaux dans les environs d’Assa, la création de boutiques pour exposer ces produits, l’aménagement du site Ain Chifa d’Assa, la construction d’une auberge touristique à Touizgui à Assa, l’aménagement d’espaces d’estivage à Touizgui et Aouinat Lhna à Zag, l’aménagement d’un site pour installer un camping touristique s’étendant sur la bande oasienne entre Khankat Laâouina et Oued Draa, ainsi que le soutien du festival d’Assa-Zag.

Ces projets s’ajoutent à ceux programmés dans le cadre du contrat-programme régional pour le développement du secteur touristique dans la province et qui prévoit la construction d’un gîte touristique à Win Messdour dans la commune de Laâouina, la réfection et la mise à niveau du Ksar Assa, dans la commune urbaine d’Assa, et la construction d’un gîte au douar Ikhzane dans la commune rurale de Birat.

Cette province regorge de ressources naturelles diversifiées qu’il est impératif de valoriser, afin d’en faire un levier de la dynamique économique et un pilier pour l’investissement et l’emploi.

Les acteurs touristiques parient sur la valorisation d’autres potentiels, pas moins importants, pour réaliser un véritable décollage du secteur dans la région, comme les sites historiques, les gravures rupestres, dont certaines remontent à 3.000 ans av. J.-C., le patrimoine culturel riche et diversifié, les embouchures de rivières, les sources d’eaux thermales, les grottes et les oasis. Et aussi le développement des circuits touristiques à caractère sportif et aventureux (éco-tourisme et tourisme saharien), et qui distinguent la province par rapport aux autres régions avoisinantes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *