Assa-Zag : Les oasis locales sous le feu des projecteurs

Assa-Zag : Les oasis locales sous le feu des projecteurs

Le forum a été mis à profit pour promouvoir les zones oasiennes du Sud marocain et faire découvrir les potentialités naturelles et touristiques dont regorge la région.

La province d’Assa-Zag a abrité dernièrement la troisième édition du Forum régional des oasis qui a mis en lumière l’expérience locale dans le domaine de développement des oasis.

Initié par le Centre des jeunes sahraouis pour la créativité en partenariat avec la province d’Assa, le Conseil national des droits de l’Homme, les conseils élus, ce forum a offert une opportunité de partage et d’échange autour des pratiques en matière de la préservation des oasis, à travers des axes prioritaires portant sur la planification du développement local, la promotion de l’économie sociale et la qualification de la femme rurale. Cette manifestation a réuni différents acteurs (responsables gouvernementaux, élus, société civile, professionnels et institutionnels) autour d’un projet commun de développement durable des zones oasiennes du Maroc saharien, en mettant en valeur leurs potentialités, aussi bien en matière de tourisme responsable, d’artisanat local, de culture et de patrimoine, que d’activités économiques et d’innovation. 

D’après les organisateurs, le forum qui a eu pour thème «Les oasis du Maroc saharien entre les perspectives de la préservation de l’environnement et le comportement de l’individu et de la société», a été mis à profit pour promouvoir les zones oasiennes du Sud marocain et faire découvrir les potentialités naturelles et touristiques dont regorge la région, et pour mettre en valeur les nombreux produits du terroir.

Cette édition a connu la projection de films documentaires traitant des expériences internationales en matière d’agriculture familiale, des conférences et tables rondes, ainsi que des ateliers animés par des experts au profit des agriculteurs et des professionnels de la province qui ont porté sur les moyens de valoriser les produits locaux. Plusieurs ouvrages thématiques y ont également été signés.

En raison de cette vulnérabilité, les oasis font l’objet de plusieurs programmes menés à l’échelle nationale et locale, tels que le plan Maroc Vert, les stratégies d’aménagement territorial et d’accessibilité de ces zones enclavées, le plan d’action national de lutte contre la désertification et la sécheresse, la stratégie nationale des oasis par l’ANDZOA (l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier), et le  programme des oasis du Sud mené par l’Agence pour la promotion socio-économique des provinces du Sud.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *