Assa-Zag : Un forum pour promouvoir les oasis du Sud marocain

Assa-Zag : Un forum pour promouvoir les oasis du Sud marocain

Ces espaces comptent un important capital humain et culturel très riche

Le Forum régional des oasis revient dans sa quatrième édition du 22 au 24 décembre dans la province d’Assa-Zag, pour promouvoir les zones oasiennes du Sud marocain et faire découvrir les potentialités naturelles et touristiques dont regorge la région.
Organisée par le Centre des jeunes sahraouis pour la créativité en partenariat avec la province d’Assa-Zag, le Conseil national des droits de l’Homme, les conseils élus et l’Agence du Sud, cette édition se tient sous le thème «Le développement dans les zones oasiennes : les défis économiques et les moyens de les lever».

Cette manifestation réunit les différents acteurs responsables gouvernementaux, élus, société civile, professionnels et institutionnels autour d’un projet commun, en l’occurrence le développement durable des zones oasiennes dans le Sud marocain. Elle se propose de soutenir et promouvoir la stratégie de développement des zones oasiennes.
Pour les organisateurs, il s’agit de mettre en valeur leurs potentialités, aussi bien en matière de tourisme responsable, d’artisanat local, de culture et de patrimoine, que d’activités économiques et d’innovation.
D’autre part, cet évènement permettra de faire un bilan des activités des zones oasiennes, avec pour objectif la mise en place d’une politique de promotion et de communication intégrée. Avec plus d’une quinzaine de stands, ce forum illustre bien les différents aspects de la vie dans les oasis : accessibilité, aménagement des zones oasiennes, tourisme rural et oasien, développement durable, artisanat et produits du terroir.

Lors de cette édition, les acteurs et spécialistes des questions oasiennes et de l’agriculture familiale vont animer des conférences au profit des agriculteurs et des professionnels de la province, et qui vont porter sur les moyens de valoriser les produits locaux. Plusieurs ouvrages thématiques seront signés. Au programme également la projection de films documentaires traitant des expériences internationales en matière d’agriculture familiale, des conférences et tables rondes, ainsi que des ateliers animés par des experts. D’après les organisateurs, les oasis marocaines comptent un important capital humain et culturel très riche et une diversité paysagère et archéologique spécifique, et constituent des réserves écologiques et biologiques à renforcer à travers la consolidation des capacités des communes oasiennes, l’élaboration et la mise en œuvre des plans communaux de développement, le renforcement des structures locales et l’accompagnement des populations oasiennes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *