Assises de La formation professionnelle

Assises de La formation professionnelle

Le secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle organise, les 31 octobre et 1er novembre à Rabat, les premières Assises nationales de la formation professionnelle. Placé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cet événement de grande envergure a pour objectif la valorisation du capital humain.
Selon Saïd Oulbacha, secrétaire d’’Etat chargé de la Formation professionnelle, la tenue de ces assises s’inscrit dans le cadre des réformes stratégiques, engagées durant les cinq dernières années. «Cette manifestation se caractérise également par la mise en oeuvre de la Charte nationale d’éducation et de formation ainsi que le lancement de plusieurs chantiers socio-économiques. Nous voulons, par le biais de cet événement, un débat entre les différents acteurs politiques, économiques, sociaux, les collectivités et les ONG», a-t-il déclaré.
Les participants à cette manifestation dresseront le bilan 2000-2005 de la mise en œuvre de la Charte nationale de l’éducation et de formation. «Le gouvernement a atteint la plupart de ses objectifs à un temps record et vise à l’élaboration d’une autre stratégie de développement professionnelle à moyen (à l’horizon 2010) et long-termes (à l’horizon 2015). Ceci s’inscrit dans le cadre des réformes et des grands chantiers socio-économiques lancés par le Maroc qui visent la valorisation du capital humain, la promotion de l’emploi et la modernisation de l’économie», a -t- il précisé. «Les participants, a-t-il ajouté, discuteront des moyens d’accompagner ces chantiers pour répondre aux besoins actuels et futurs du marché de l’emploi».
Le programme de cette manifestation comporte trois thèmes. Il s’agit de «L’adéquation formation-emploi», qui traitera quatre sous-thèmes, à savoir «Le développement de l’apprentissage», «Le développement de la formation au cours de l’emploi» et «Le développement du secteur privé de la formation professionnelle» et «L’ingénierie de la formation professionnelle». Le deuxième thème  «le programme-Emergence» permet de définir les besoins en compétences pour les secteurs de l’offshoring et de sous-traitance industrielle. Le troisième thème traitera de la gouvernance du système de la formation professionnelle.
M. Oulbacha a également souligné que le Maroc connaît de grands chantiers de développement socio-économique. «Cela se caractérise par le processus de la libéralisation de l’économie, l’amélioration de l’environnement de l’entreprise et le renforcement de l’infrastructure de base ainsi que la lutte contre la pauvreté, la précarité et les disparités régionales. Le capital humain est placé au centre des efforts de développement socio-économique. Les trois thèmes programmés durant ces premières assises traiteront, donc, des éléments principaux constituant le levier des changements prévus par la Charte nationale de l’éducation et de la formation», a-t-il conclu.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *