Assises du tourisme: Les objectifs pour 2020

Assises du tourisme: Les objectifs pour 2020

La machine touristique démarre alors en s’appuyant sur des mécanismes pragmatiques, notamment la création d’une Haute Autorité du tourisme. Le regard est porté sur la redynamisation de l’investissement touristique et l’implication du secteur bancaire dans le processus de promotion de la destination Maroc.

Comme Lahcen Haddad l’avait clairement souligné à ALM dans un entretien antérieur, l’accès au financement bancaire est l’enjeu primordial du secteur. Défi à relever : atteindre 15 milliards d’investissements à l’horizon 2020. Promesse tenue : création en 2015 d’un Fonds de garantie dédié au financement bancaire. Fruit d’un partenariat entre le département des finances, Bank Al-Maghrib, la Banque mondiale et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), le Fonds aura pour mission de faciliter l’accès aux crédits pour les investisseurs potentiels.

Il vient, par ailleurs, redonner confiance aux banquiers pour le financement des projets touristiques. Lahcen Haddad a révélé dans ce sens qu’un comité public-privé sera bientôt créé pour veiller sur la mise en place de ce fonds. Le ministre a, en outre, appelé à l’adoption des organismes de placement collectif immobilier (OPCI).

«Ces organismes, dont le texte juridique est presque finalisé, seront cotés en Bourse», précise le ministre lors de la clôture des Assises. En vue de promouvoir l’investissement, les professionnels recommandent l’instauration d’une prime. Selon l’agenda du secteur, celle-ci verra le jour courant 2015 et ce dans le cadre de la charte de l’investissement.

2015 sera, par ailleurs l’année de l’harmonisation et de la simplification des taxes parafiscales et locales. Le ministre de tutelle en a souligné l’importance et à miser sur l’institution d’une exonération de 36 mois de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les produits localement achetés. La régionalisation des vacances scolaires et la mise en place de la carte vacances sont deux priorités sur lesquelles le ministère travaille. Le département de Lahcen Haddad œuvre également à renforcer les activités de promotion engagées par l’Office national marocain de tourisme (ONMT) ainsi que l’accélération de la mise en place des fonds régionaux pour le développement de la promotion.

Le chantier touristique tend aussi à accélérer l’émergence d’acteurs structurés au niveau de la distribution et à déployer une charte des ressources humaines axées sur la gestion des carrières, la motivation du personnel et la convention collective.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *