Association pour le progrès du management : Un lieu d’échange et de réflexion

Association pour le progrès du management : Un lieu d’échange et de réflexion

Les rencontres APM permettent d’identifier et d’approfondir les défis majeurs du dirigeant et de son entreprise. Chacun de ces moments offre l’opportunité d’échanger en toute liberté, d’apprendre des échecs et des réussites des uns et des autres…

L’APM, Association pour le progrès du management, a été créée en France en 1987 par Pierre Bellon, alors président de Sodexo. Son idée consistait à créer un cadre de réflexion et d’échange. Pour lui la meilleure façon de faire progresser son entreprise c’est de faire progresser son dirigeant.

Au fil des ans cette association de dirigeants est devenue la plus grande association de dirigeants d’entreprises dans le monde francophone avec près de 450 clubs, dont une cinquante sont installés à travers le monde, 7.500 adhérents et 450 experts.

Au Maroc, l’APM a été créée en 2009 sous l’impulsion de Philippe Foursy, alors directeur général de Cetelem, et Karim Benomar, directeur général de Gymnasia. Aujourd’hui l’APM compte trois clubs à Casablanca et un à Rabat. De nouveaux clubs sont en développement également à Marrakech et Tanger.

Chaque club est constitué d’une vingtaine de N°.1 (une des conditions d’adhésion) qui une fois par mois se retrouvent autour d’un thème au préalable sélectionné par les adhérents du club, sur une programmation annuelle et qui traitent de sujets tels que l’environnement de l’entreprise, management, développement personnel du dirigeant et technique d’entreprise.

Les 450 experts qui interviennent dans ces clubs sont issus du monde de l’entreprise, du conseil, du coaching, de l’enseignement d’excellence des grandes écoles françaises, mais aussi des médecins, chercheurs, philosophes, psychologues, sociologues, musiciens et sportifs de haut niveau, qui viennent à la rencontre des clubs pour passer une journée d’échange, sachant que l’APM propose 600 thèmes dans son catalogue des interventions.

On y vient essentiellement pour se former, mais aussi pour le partage d’expérience entre dirigeants, pour échanger sur les bonnes pratiques, prendre du recul et puiser dans l’expérience et les compétences des autres dirigeants. C’est également un lieu qui permet de rompre avec sa solitude de dirigeant dans un environnement de bienveillance et d’échange.

Les rencontres APM permettent d’identifier et d’approfondir les défis majeurs du dirigeant et de son entreprise. Chacun de ces moments offre l’opportunité d’échanger en toute liberté, d’apprendre des échecs et des réussites des uns et des autres et de se ressourcer dans un climat convivial et stimulant.

La particularité des clubs APM c’est qu’il ne peut pas y avoir deux adhérents issus d’une même activité concurrente, ceci pour pouvoir laisser aux participants libre cours à l’échange en toute transparence. L’autre particularité de l’adhésion c’est qu’elle se fait par cooptation totale du groupe.

L’ADN commun de cette association réside aussi dans les valeurs, les comportements, l’ambition pour le progrès de son entreprise, l’humilité dans son comportement, l’ouverture d’esprit, la confiance partagée, le respect et l’exemplarité.

Cette association se veut être un lieu d’échange et de réflexion pour permettre aux dirigeants de progresser et faire progresser leur entreprise.

Le président de chaque club est élu tous les 3 ans. L’actuelle présidente du club Casablanca Alif (qui est le premier club de Casablanca constitué en 2009) est Mme. Bouchra Kadiri, PDG de Urbacom. Mme. Kadiri nous dit : «Pour moi, une rencontre APM est une occasion de sortir de mon quotidien. Au-delà du plaisir de m’accorder cette journée, c’est aussi surtout une manière de prendre du recul, de me former à des techniques managériales et surtout d’échanger avec mes paires, pendant ces 10 journées par an.»

«On y côtoie des experts de très haut niveau qui me permettent de progresser grâce à des idées opérationnelles que je peux immédiatement mettre en application tant sur le plan personnel que professionnel», assure Mme Kadiri. «Chaque mois, je suis heureuse de me retrouver avec les adhérents de notre club dans une ambiance informelle et conviviale, dans un esprit à la fois sérieux et détendu».

«L’APM ce n’est pas que professionnel», affirme Mme Kadiri, «c’est un peu une deuxième famille. Un groupe avec lequel je partage les mêmes valeurs: humanisme, respect, confiance, intégrité et ouverture».

Karim Benomar, l’animateur du club, dit pour sa part que «la richesse d’une rencontre c’est l’échange autour d’une proposition d’idée émise par l’expert, qui est décortiquée et partagée par les adhérents suivant les expériences de chacun. C’est aussi prendre de chacun une idée ou une expérience managériale transposable pour soi ou pour son entreprise. L’objectif principal étant de repartir de chaque rencontre avec une idée à mettre en place dans son entreprise dès le lendemain».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *