Assurance : Près de 4 milliards de primes émises à fin juillet

Assurance : Près de 4 milliards de primes émises à fin juillet

Elles ont progressé de 10,8%

Les primes émises dans le cadre de l’assurance automobile se sont élevées à 1,14 MMDH, en hausse de 6,9%. Les primes relatives aux accidents corporels se sont, pour leur part, améliorées de 25,8% se situant ainsi autour de 454,6 MDH à fin juillet 2019».

De nouveaux chiffres viennent d’être dévoilés par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale. Le secteur des assurances a émis, selon l’ACAPS, des primes de près de 4 milliards de dirhams à fin juillet 2019. Une valeur qui s’inscrit en nette amélioration par rapport au même mois de l’année précédente. La progression relevée est de l’ordre de 10,8%. Elle est tirée par la bonne dynamique aussi bien de l’activité assurance Vie et capitalisation (+16%) que de celle de la Non-Vie (+7,5%).

Avec des primes de l’ordre de 2,34 milliards de dirhams, la Non-Vie représente plus de la moitié de la structure du secteur (59,5%). Dans ce sens, les primes émises dans le cadre de l’assurance automobile se sont élevées à 1,14 milliard de dirhams, en hausse de 6,9%. Les primes relatives aux accidents corporels se sont, pour leur part, améliorées de 25,8% se situant ainsi autour de 454,6 millions de dirhams à fin juillet 2019, dont 386 millions de dirhams de primes «maladie».

Les primes émises «incendie» se sont, quant à elles, rétractées reculant ainsi de 24,8% par rapport à juillet 2018. Il en est de même pour les acceptations Non-Vie qui se sont dépréciées sur ladite période de 198,9%. En revanche, les primes relatives à l’assistance-crédit-caution se sont consolidées de 30,4% passant ainsi de 95,8 millions de dirhams à 124,9 millions de dirhams fin juillet 2019. Quant à l’activité Vie, l’ACAPS relève des primes émises d’environ 1,6 milliard de dirhams dont 1,24 milliard de dirhams d’épargne (+20,3%), 256,2 millions de dirhams «décès» (+19,2%) et 85,8 millions de dirhams de contrats à capital variable (-28,2%). S’agissant des encours des placements affectés au 7ème mois de l’année, les statistiques de l’ACAPS démontrent une amélioration de 5,2% comparé à la même période de l’année passée, soit un encours global de 158,97 milliards de dirhams contre 151,15 milliards de dirhams une année plus tôt.

Les placements immobiliers ont porté sur un encours de 6,2 milliards de dirhams, en hausse de 2,7%. L’encours des actifs de taux s’est amélioré de 3% se situant à fin juillet autour à 72,90 milliards de dirhams. Les actifs des actions ont vu leur encours atteindre les 77,28 milliards de dirhams, en progression de 7,4% par rapport à l’année précédente. La structure des placements affectés reste dominée par les actifs des actions (48,6%) et actifs de taux (45,9%) au moment où les placements immobiliers ne représentent que 3,9%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *