Assurances : Des orientations prometteuses en perspective

Assurances : Des orientations prometteuses en perspective

Bien qu’il n’ait pas atteint un degré de maturité avancé, le secteur des assurances évolue à pas sûrs dans le monde arabe. La spécificité du marché de la région MENA fait de lui une orientation phare du secteur. Le marché des assurances dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord est avantageux.

Principale motivation est celle relative au faible taux de pénétration que connaît le secteur dans la région. La part moyenne des primes émises se situe autour de 1,3 % dans le PIB de la région MENA. Chose qui constitue un important potentiel de croissance de l’industrie des assurances au Moyen-Orient et Afrique du Nord. En dépit de toutes les perspectives prometteuses dévoilées par les assureurs arabes, de nombreux défis sont à relever. C’est autour de cette problématique que les opérateurs des assurances du Moyen-orient et de l’Afrique du Nord se sont réunis à Marrakech les 4 et 5 novembre.

Le forum de coopération entre assureurs, superviseurs d’assurances et intermédiaire (AFIRC) a permis donc de faire le point sur les grandes problématiques que rencontrent les professionnels du marché. Une régulation renforcée, des risques couverts et une distribution équilibrée …

Tant de défi à relever. En marge des deux jours de concertation, les participants se sont engagés à renforcer la crédibilité et la transparence du secteur, jetant les bases d’une coopération effective entre l’ensemble des parties prenantes particulièrement les régulateurs et les assureurs. Tour d’horizon des principales réactions des intervenants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *