Atlas Blue veut gagner le million

Atlas Blue veut gagner le million

Le staff dirigeant d’Atlas Blue est confiant. Pour sa première année d’existence, la compagnie aérienne low-cost, détenue à 100% par la Royal Air Maroc, affiche un appétit hors du commun. Son objectif est en effet de transporter entre l’Europe et le Maroc pas moins d’un million de passagers entre novembre 2004 et octobre 2005. « Nous attendons 1 million de passagers sur l’an 1, avec un objectif de deux millions de passagers en 2008-2009», a précisé Karim Benchekroun, directeur marketing d’Atlas Blue, lors d’une conférence de presse tenue dernièrement à Lyon qui coïncide avec le lancement d’une campagne de communication d’Atlas Blue dans la région Rhone-Alpes (Est de la France).
Pour atteindre cet objectif, la compagnie aérienne investit les gros moyens. Pour ce qui est du marché français, si actuellement, Atlas Blue assure trois liaisons régulières entre Marrakech et Lyon, deux autres destinations s’ajouteront d’ici le 4 février. Ainsi, deux vols réguliers entre la Ville Ocre et Bordeaux en plus de deux autres entre Marrakech et Toulouse seront inaugurés. En outre, la filiale de la Royale Air Maroc compte assurer des liaisons vers d’autres villes marocaines, qui connaissent une grande affluence touristique, Agadir notamment. «A partir d’avril 2005, la filiale de la RAM programmera une fréquence additionnelle au départ de Lyon sur Marrakech, 4 fois par semaine, ainsi que deux nouveaux vols Lyon-Agadir», a déclaré M. Benchekroun dans des propos relayés par l’agence MAP. Et d’ajouter : «L’ambition de la compagnie est de devenir le spécialiste marocain de la province française, dans un contexte très porteur». Ces vols s’ajouteront à ceux assurés déjà par la compagnie aérienne, créée fin mai 2004, qui exploite quatre vols hebdomadaires réguliers vers Bruxelles, quatre vers Londres, deux vols vers Genève et un vol vers Zurich et Amsterdam. Tous à destination de Marrakech et d’Agadir.
Lors de cette même conférence de presse, il a également été question du nouveau positionnement marketing d’Atlas Blue qui voudrait s’imposer, selon Karim Benchekroun, en tant que compagnie à bas prix touristique qui desserte le Maroc par excellence.
«Contrairement aux compagnies à bas prix traditionnelles, notre réseau de réservation sera ouvert aux tour-opérateurs. Lors des vols, un repas chaud et une collation froide seront servis gratuitement aux passagers, ce qui n’a rien à voir avec les prestations des compagnies low-cost», a-t-il ajouté. «Notre gouvernement affiche une ambition de développement du tourisme, pour porter à 10 millions le nombre de touristes à l’horizon 2010. En 2004, nous avons reçu 5,5 millions de touristes, alors qu’en 2002 on n’en était encore qu’à 3,3 millions», a-t-il conclu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *