Atlas Voyages et HRG se lancent dans le voyage d’affaires

Atlas Voyages et HRG se lancent dans le voyage d’affaires

Atlas Voyages est officiellement le partenaire exclusif au Maroc de Hogg Robinson Group (HRG). Ce partenariat vise à promouvoir le tourisme d’affaires sur le plan national. Un créneau qui s’avère stratégique. «Nous sommes fièrs de la confiance que nous témoigne HRG, l’un des leaders mondiaux du voyage d’affaires. Cette combinaison d’expertise nous permet non seulement de renforcer notre leadership, mais de répondre aux besoins de gestion de ce secteur touristique», dénote Othman Chérif Alami, président-directeur général d’Atlas Voyages. L’alliance Atlas Voyages-HRG Maroc s’inscrit dans une logique axée sur l’innovation, le dynamisme et la satisfaction des clients. Lors du point de presse organisé, jeudi 19 mars, à Casablanca, par les deux partenaires, David Radcliffe, président de HRG, a affirmé que «grâce à sa nature attrayante, le Maroc est une destination prometteuse du tourisme d’affaires, un vecteur voué de croissance». Tenant compte de l’impact de la récession économique sur le secteur touristique, Hogg Robinson Group opère dans une nouvelle vision de tourisme d’affaires ayant pour objectif l’écoute, l’analyse, l’optimisation, le conseil et la réussite. Une approche qui est avant tout axée «client». Les collaborateurs, les solutions technologiques et les procédures s’articulent autour de besoins des entreprises et leurs attentes. «Nous offrons à nos collaborateurs une panoplie de services qui leur assurent le soutien et l’efficacité», a souligné M. Radcliffe. Atlas Voyages-HRG Maroc est directement orienté vers l’introduction de nouvelles technologies et l’offre de toutes les solutions de réservation et d’information propre à HRG. «Outre l’implantation des produits HRG, au profit des clients, Atlas Voyages-HRG Maroc s’est fixé des objectifs à moyen terme, à savoir le développement du «cross selling» (découverte des produits complémentaires via Internet) ainsi que la mise en place d’un nouveau logiciel métier ouvert sur le web», a conclu M. Chérif Alami.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *