Attijari recommande Delta Holding à l’achat

Qu’acheter en Bourse par ce temps de crise? Quel est le meilleur placement à faire en de telles circonstances ?  Les analystes sont unanimes. L’infrastructure reste une valeur sûre. Attijari Intermédiation recommande d’acheter Delta Holding dans une récente étude sur cette valeur. Au cours de 79,5 dirhams, l’action offre tous les atouts d’un placement attractif en termes de valorisation, selon les analystes de cette filiale du groupe Attijariwafa bank.
D’abord, cette action présente une décote élevée de 30%, ressortant d’un cours théorique à 110 dirhams. Et ensuite, le niveau de P/E09e à 13,1x reste faible comparable au reste du marché. Pour  le rendement sur dividende, il est jugé correct à 4,6 %.«Positionné sur des secteurs liés aux marchés de l’Etat tel que l’infrastructure, la métallurgie, ou encore l’environnement et dans un contexte où l’investissement public se présente aujourd’hui comme un des principaux vecteurs de la croissance du pays, Delta Holding dispose d’un bouclier fort contre une éventuelle décélération de la conjoncture économique ainsi que d’un gage de croissance à long terme», expliquent les analystes d’Attijari Intermédiation. «Parallèlement, le groupe bénéficie, grâce aux travaux de maintenance et d’entretien des infrastructures, d’une manne de sécurité importante en termes de revenu», ajoutent-ils. En effet, le chiffre d’affaires de Delta Holding a réalisé une croissance de 30 % en moyenne par an depuis trois années, passant de 954,42 millions de dirhams en 2005 à 1,6 milliard de dirhams en 2007. Cette croissance est issue de la progression à deux chiffres au moins, de l’ensemble des activités du groupe et plus essentiellement celle de l’activité infrastructure qui génère 50 % de son revenu et qui réalise une hausse de moyenne 35% par an sur les trois dernières années, selon cette étude. Au premier semestre de cet exercice, ce groupe a réalisé le même niveau de croissance que constaté précédemment, à savoir 32% pour un chiffre d’affaires semestriel de 959 millions de dirhams. «Au regard des différents projets nouvellement lancés par l’Etat, notamment dans le cadre de son récent contrat programme où il prévoit une enveloppe de 120 milliards de dirhams entre 2008 et 2012 pour les infrastructures de transport, nous estimons que la tendance haussière entamée par l’activité du groupe devrait se poursuivre», indique-t-on dans cette étude.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *