Attijariwafa bank : 5 MMDH de produit net bancaire à fin mars

Attijariwafa bank : 5 MMDH de produit net bancaire à fin mars

Un trimestre réussi pour Attijariwafa bank. Le groupe a affiché aux trois premiers mois de l’année une dynamique de croissance conforme à ses ambitions stratégiques. Cette évolution intervient dans un contexte plutôt satisfaisant.

Les prémices de reprise de la croissance des crédits ont été annoncés dès le début de l’année. De même, la qualité des actifs au Maroc a poursuivi son amélioration. A cet égard, des indicateurs performants se dégagent du bilan trimestriel d’Attijariwafa bank. Le produit net bancaire a connu au premier trimestre une progression de 4,6% atteignant à fin mars les 5 milliards de dirhams. Cette performance est tirée par la bonne dynamique commerciale de l’ensemble des pôles opérationnels d’Attijariwafa bank. Le résultat d’exploitation a affiché, quant à lui, une croissance à deux chiffres au titre du premier trimestre 2017.

Il a progressé de 11,5% , se situant ainsi à 2,2 milliards de dirhams. Il a ainsi bénéficié de la maîtrise des charges générales d’exploitation (+4,6%) au moment où le coût du risque a fléchi de 18,7%. Le résultat net consolidé s’est pour sa part amélioré de 9,7%, soit 1,5 milliard de dirhams à fin mars. Pour la même période, le résultat net part du groupe s’est chiffré à 1,2 milliard de dirhams, en hausse de 6,7%. Se référant à Attijariwafa bank, le résultat net part du groupe aurait progressé au premier trimestre de 10,8%. La solidité financière se serait renforcée à travers la hausse de 14,8% des fonds propres, à 46,2 milliards de dirhams. Le groupe indique également que la rentabilité financière se maintient aux meilleures normes. Elle s’est établie à 13,2% pour la rentabilité des capitaux propres (RoE) et à 1,4% pour la rentabilité des actifs (RoA).

Notons qu’Attijariwafa bank poursuivra au titre de l’année 2017 son intégration régionale. Pas plus tard que début mai, le groupe a concrétisé son acquisition de 100% du capital de Barclays Bank Egypt. Cette entité devient dorénavant Attijariwafa bank Egypt. «Cette transaction permet au Groupe Attijariwafa bank de s’implanter dans une économie de taille importante aux perspectives de croissance significatives», relève-t-on d’Attijariwafa bank. En effet, l’économie égyptienne est diversifiée . Le pays compte une population de plus de 100 millions d’habitants, jeune, urbanisée et faiblement bancarisée.

De même, le secteur bancaire égyptien reste sain et rentable avec un potentiel d’évolution important de la bancarisation. En attendant la consolidation d’Attijariwafa bank Egypt en juin prochain, la nouvelle entité a enregistré au premier trimestre 2017 un résultat net de 257 EGP millions (141 millions de dirhams), en progression de 60% par rapport au premier trimestre 2016.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *