Attijariwafa bank assure plus de proximité avec sa clientèle

Attijariwafa bank assure plus  de proximité avec sa clientèle

Avec plus de 110 Libres-services bancaires ouverts au niveau national

Attijariwafa bank poursuit  sa politique de promotion des espaces LSB (Libre-service bancaire) auprès de ses clients à travers le développement de son offre lancée en 2017 et dote ses principales agences bancaires d’espaces proposant ce service. À cet effet, la banque a organisé la semaine dernière un évènement au sein de l’agence Inzegane Kssima, qui dispose d’un espace LSB, et souhaite renforcer les liens avec sa clientèle, l’informer et l’encourager à utiliser les nouveaux services qui sont proposés dans ces espaces.

Selon un communiqué du groupe, «les espaces LSB sont des espaces sécurisés se trouvant à l’entrée de l’agence, ils disposent d’horaires d’ouverture larges et flexibles de 7h00 à 21h00 et 7j/7. Il s’agit de guichets automatiques bancaires offrant aux clients des services étendus, notamment le dépôt d’argent en espèces, le dépôt de chèque ainsi que les opérations de change en toute sécurité», poursuit le texte.

Afin d’assister les clients à se familiariser avec ces nouveaux services, un moniteur dédié est à leur disposition pendant les horaires d’ouverture de l’agence. À ce jour, plus d’une centaine d’espaces LSB sont opérationnels dans la majorité des villes du Royaume, confortant ainsi le positionnement d’Attijariwafa bank en tant que banque innovante ayant réussi le pari de la modernité  à une large échelle au Maroc.

«On dispose aujourd’hui d’une vingtaine d’espaces de LSB qui sont ouverts dans la région Sud-Ouest, mais on a 110 opérationnels au Maroc avec une couverture nationale, puisqu’on va d’Oujda et Berkane jusqu’à Laâyoune et Dakhla, et on est fiers de cette réussite. On couvre toutes les grandes et moyennes villes, et c’est un plus intéressant pour notre clientèle, puisqu’au même titre que le retrait on peut faire le dépôt dans n’importe quel LSB, donc c’est très pratique pour nos clients. Ce qui nous a permis aujourd’hui de couvrir d’une façon assez large le territoire national», souligne Mohamed Sekkat, directeur de la banque automatique au sein d’Attijariwafa bank.

Et de poursuivre que «le but ultime c’est d’essayer d’avoir une transaction sur trois qui passe par le guichet automatique, avec notamment tout un processus d’accompagnement du changement pour qu’on puisse réussir à atteindre cet objectif-là, et ce à travers les moniteurs qu’on a mis au niveau des LSB. C’est une ressource de l’agence qui connaît la clientèle et vice versa, ce qui assure une confiance mutuelle et qui fait que le client devient par la suite autonome pour faire cette opération lui-même au sein de ces espaces sécurisés, chaleureux, agréables et sympathiques».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *