Attijariwafa bank débloque les fonds pour la Côte d’Ivoire

Attijariwafa bank débloque les fonds pour la Côte d’Ivoire

Il y a du nouveau dans le projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody, en Côte d’Ivoire. Après l’étape historique de la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à Abidjan en juin 2015 et la signature des conventions y afférentes, Attijariwafa bank confirme le déblocage imminent du financement prioritaire du projet évalué à 10 milliards de francs CFA, soit près de 165 millions de dirhams.

Aussi, selon une source proche du dossier, «la signature du déblocage des fonds nécessaires à la réalisation de la première tranche se fera dans les jours qui viennent».

Ainsi, les 10 milliards de francs CFA sont en cours de déblocage pour le lancement de la première tranche du projet. «On peut même commencer à parler de compte à rebours bien que la date de signature du déblocage financier n’ait pas encore été fixée», surenchérit notre source.

A noter que ce financement prioritaire intervient en amont de la mobilisation des 100 milliards de francs CFA nécessaires à la réalisation du projet dans son intégralité. Cette première tranche, mise à la disposition du gouvernement ivoirien par la banque marocaine Attijariwafa bank, servira à la finalisation des études techniques ainsi qu’au lancement des travaux prioritaires relatifs à la protection contre les inondations et à la dépollution de la baie.

De ce fait, la baie de Cocody, lieu hautement symbolique d’Abidjan, bénéficiera dans le cadre des futures phases du projet de la réalisation de barrages, de la construction de ponts et d’infrastructures routières, du développement d’une marina et d’ouvrages portuaires ainsi que de l’aménagement d’un parc urbain.

Notons que le projet, conduit, conjointement par Marchica Med, société d’État marocaine et le gouvernement ivoirien, sera livré en 2019. En gros, le projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody constitue, grâce aux initiatives de Sa Majesté le Roi et du président Alassane Ouattara, une occasion historique permettant aux compétences ivoiriennes et marocaines, toutes disciplines confondues, d’œuvrer ensemble pour un avenir commun. Aussi, la démarche participative adoptée pour sa conception, les valeurs de développement durable dont il est porteur, ainsi que le montage opérationnel innovant arrêté pour sa réalisation donneront corps à un partenariat exemplaire entre les deux nations.

Ce modèle de co-développement pourra donc se renforcer en se déployant à l’échelle continentale et en s’ouvrant sur le monde à travers des partenariats triangulaires. Il faut dire que le projet n’est pas des moindres et représente la concrétisation d’un nouveau modèle de coopération Sud-Sud.  Rappelons que dans le cadre de la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Côte d’Ivoire, une cérémonie de présentation du projet au Souverain et au président Alassane Ouattara a été tenue le 3 juin dernier à Abidjan.

Au cours de cet évènement, le montage opérationnel du projet a été arrêté et quatre conventions ont été signées à cet effet. Ces dernières viennent mettre en exergue le caractère innovant du projet à travers la mise en place d’un modèle pilote de co-développement.

Les ambitions du projet…

Après avoir subi une pollution accrue et des inondations répétées, la baie de Cocody souffre d’une grave dégradation environnementale. Le projet a pour objectif premier la résolution durable de la problématique de la pollution de la baie et de son bassin versant.

Ce dernier sera dépollué, reboisé et réaménagé en une coulée verte de plus de 3.000 hectares. Le projet intègre aussi des solutions pour la dépollution de la lagune Ébrié.

Grâce à un système de renouvellement intégrant de nouvelles embouchures à Petit Bassam et à Grand Bassam, la qualité des eaux de la lagune se verra nettement améliorée. Les Abidjanais pourront ainsi vivre dans un environnement sain et des activités liées à la pêche artisanale pourront se développer dans la lagune. Ce projet d’envergure prévoit également le développement d’un programme ambitieux d’équipements sportifs, culturels, ludiques et commerciaux au profit des Abidjanais.

Ils compléteront la constellation de lieux attractifs dont dispose Abidjan et pérenniseront son positionnement de destination touristique phare à l’échelle régionale.

 

Le projet de la baie de Cocody en quelques points
 

– La maîtrise d’ouvrage du projet a été confiée, côté ivoirien, au ministère des infrastructures économiques ainsi qu’au ministère de la construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme.

– Marchica Med, société d’État marocaine, assistera les deux ministères ivoiriens pour la réalisation du projet et veillera à sa bonne exécution.

– La structuration financière du projet, estimée à 100 milliards de francs CFA, sera assurée par la banque marocaine Attijariwafa bank et sa filiale ivoirienne.

– Les aspects techniques de maîtrise d’œuvre seront portés, dans un cadre partenarial, par les bureaux d’étude marocain et ivoirien CID et BNETD.

– La réalisation du projet sera confiée, dans le cadre d’un dialogue compétitif, aux entreprises marocaines et ivoiriennes les plus performantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *