Attijariwafa bank finalise le rachat de Barclays Bank Egypt

Attijariwafa bank finalise le rachat de Barclays Bank Egypt

Le groupe Attijariwafa bank a finalisé, mercredi 3 mai 2017, l’acquisition de 100% du capital de Barclays Bank Egypt, conformément à l’accord signé le 4 octobre 2016.

Après l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires requises, la deuxième plus grande capitalisation de la Bourse de Casablanca annonce, via un communiqué, la réalisation effective de l’acquisition de 100% du capital de Barclays Bank Egypt, qui deviendra Attijari bank Egypt.

Le groupe précise, à ce propos, que le changement de dénomination sociale est soumis à l’accord de l’Assemblée Générale Extraordinaire de Barclays Bank Egypt et de la Banque Centrale égyptienne.

Cette opération permet à Attijariwafa bank d’étendre son réseau international au sein de la troisième économie africaine riche d’une population de 92 millions d’habitants, et de s’implanter dans un marché bancaire avec des perspectives de croissance soutenue, explique la même source. Elle ouvre aussi la voie au développement du groupe au Moyen Orient et en Afrique de l’Est, a-t-elle ajouté, notant que l’implantation d’Attijariwafa bank en Egypte contribuera également à une intégration économique de plus en plus importante entre l’Egypte et les régions de présence du groupe.

Selon le communiqué, le financement de cette acquisition avait été anticipé dès le quatrième trimestre 2016 grâce à la réduction de moitié de la participation d’Attijariwafa bank dans Wafa Assurance et l’émission d’un emprunt subordonné perpétuel éligible en capital Tier1.

Barclays Bank Egypt est une banque dont le siège est basé au Caire, disposant d’un effectif de 1.500 employés et d’un réseau de 56 agences situées dans 18 villes égyptiennes. En 2016, Barclays Bank Egypt a enregistré un produit net bancaire de 1.950 EGP millions (1.062 MAD millions) et un bénéfice net de 663 EGP millions (361 MAD millions). Au titre du premier trimestre 2017, Barclays Bank Egypt a réalisé un bénéfice net de 257 EGP millions (140 MAD millions) en croissance de +60% par rapport à la même période de 2016, bénéficiant des conditions de marché très favorables en matière de croissance des crédits, d’amélioration des marges d’intermédiation et de hausse des rendements des bons du Trésor.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *