Attijariwafa bank lance «Rasmali»

Attijariwafa bank lance «Rasmali»

Les banques font dans la proximité et accompagnent la batterie de mesures gouvernementales en faveur des indépendants, commerçants et artisans. C’est le cas d’Attijariwafa bank qui vient tout juste de lancer une toute nouvelle solution de financement au profit des petits commerçants et artisans. Il s’agit du produit « Rasmali », une solution qui combine un crédit d’investissement pouvant atteindre 200.000 DH, destiné à financer jusqu’à 80% du coût global du projet, et un crédit de fonctionnement, sous forme de facilité de caisse, pouvant aller jusqu’à 50.000 DH. Cette solution a été spécialement adaptée aux besoins et contraintes de la population cible avec une simplification des procédures d’octroi. Ainsi, plus besoin de garanties ni de frais de dossiers.
Peuvent bénéficier de ce crédit tous les commerçants, artisans et personnes physiques ayant une activité artisanale individuelle ou un local commercial et dotés d’une expérience d’au moins 2 ans.
Ce produit d’Attijariwafa bank fait partie des produits-phares pour remettre la population des commerçants, estimée à 3 millions de personnes, sur les rails de l’économie moderne et formelle.
Faisant partie du programme INMAE, le programme global de financement des TPE (très petites entreprises) d’Attijariwafa bank, le crédit « Rasmali » est une solution de financement bancaire permettant aux petits commerçants et artisans d’exercer leurs métiers à leur compte et en toute sérénité. A travers cette solution, Attijariwafa bank entend ainsi participer activement à la promotion des secteurs de l’artisanat et du commerce.
Rappelons qu’Attijariwafa bank fait partie des banques associées aux initiatives gouvernementales lancées récemment en faveur des artisans et commerçants, aux côtés de la Banque populaire et du Crédit agricole du Maroc.  Celle-ci a d’ailleurs signé une convention avec les ministères des Finances, de l’Artisanat et celui de l’Industrie concernant son engagement à faciliter l’accès aux crédits aux populations concernées.
Pour accroître et pérenniser les revenus des commerçants et artisans, le gouvernement a mis en place de nouveaux moyens de financement, dans le cadre du programme « Tamwil ». Ainsi, tout artisan ou commerçant peut désormais bénéficier d’un crédit d’investissement, sous forme de crédit amortissable, pour la construction ou l’acquisition de locaux à usage professionnel, pour l’acquisition de matériel et outillage, pour l’aménagement et l’équipement des locaux ou pour l’acquisition de matériel neuf à usage professionnel. Les crédits, d’un montant maximum de 200.000 DH, peuvent atteindre 80% du coût global du projet, remboursables sur une période allant jusqu’à 10 ans.

L’initiative «Tamwil» en bref :

« Tamwil » fait partie des initiatives du gouvernement en faveur des artisans et des commerçants, lancées le 13 novembre à Casablanca par le Premier ministre Driss Jettou. Cette initiative, développée en partenariat avec des banques, vise à favoriser l’accès au financement. Deux types de solutions sont proposés : les produits de microcrédit individuel dont le montant peut aller jusqu’à 30.000 DH à partir de 2008, et les crédits bancaires. Ces solutions ont été conçues et développées en partenariat avec des banques et des associations de microcrédit pour la mise en place d’une palette de produits.
Elles se fondent sur la signature d’une convention visant à faciliter l’accès au financement, à simplifier la procédure d’octroi des crédits et à permettre un meilleur suivi des bénéficiaires par les organismes de crédits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *