Augmentation de 750 DH des salaires des banquiers à partir du 1er juillet 2011

Augmentation de 750 DH des salaires des banquiers à partir du 1er juillet 2011

Les salaires des employés de banques seront augmentés de 750 dirhams bruts à partir du 1er juillet 2011. C’est ce qui ressort du protocole d’accord signé, mercredi 1er juin à Casablanca, entre le Groupement professionnel des banques marocaines (GPBM) et l’Union syndicale interbancaire (USIB) de l’UMT. Cet accord a été paraphé par le président et le vice-président du GPBM respectivement Othmane Benjelloun et Mohamed Kettani et le président de l’USIB, Farouk Chahir. Il s’agit également de la baisse du taux d’intérêt des prêts au logement en faveur des employés de banques qui sera désormais de 3,5% au lieu de 3,75% précédemment. Mais aussi,l’augmentation de 11% de la prime de panier, la régionalisation des oeuvres sociales et la promotion de la formation.
«Cet accord concilie les intérêts bien compris des institutions bancaires et des salariés à un moment où les banques sont appelées à fournir davantage d’efforts pour le financement de l’économie et des projets structurants et porteurs», a précisé M. Benjelloun dans son allocution à l’occasion de la signature du Protocole GPBM-USIB. Et de poursuivre que «avec la conjugaison des efforts de tous, le Maroc réussira sa marche vers une évolution fondamentale sur les plans politique, avec la révision de la Constitution et la régionalisation, et économique». Prenant la parole, M. Chahir a souligné, «c’est dans un contexte national spécifique, important et délicat à la fois mais somme toute, porteur d’espoir pour l’avenir de notre pays, que nous nous retrouvons aujourd’hui pour consacrer de nouvelles améliorations des conditions de vie et de travail des femmes et des hommes du secteur bancaire. Pour écrire une nouvelle page dans les annales de notre partenariat historique GPBM-USIB qui dure depuis plus de 55 ans». Et de poursuivre, «il s’agit d’un engagement en faveur du capital humain, de son bien-être malgré une conjoncture économique dont la morosité reste le trait dominant. Engagement pour une cohésion sociale compatible avec le respect des droits des travailleuses et travailleurs du secteur et synonyme d’amélioration constante de leur situation». Ainsi, cet accord couronne les travaux des commissions mixtes USIB-GPBM qui se sont mobilisées pour mener à bien les différents chantiers engagés, de nature à améliorer la situation professionnelle et sociale des employés, gradés et cadres du secteur bancaire. Aussi, selon un communiqué de l’USIB, la finalisation de ce protocole constitue un maillon important dans les relations socioprofessionnelles liant le GPBM à l’USIB, traduisant encore une fois la qualité de dialogue et de partenariat. Il consigne ainsi de nouvelles réalisations au profit des employés, gradés et cadres du secteur bancaire sur le volet des rémunérations, la formation, l’accès aux oeuvres sociales, l’accession à la propriété immobilière, l’amélioration de la retraite et la consolidation d’autres acquis des travailleurs du secteur. Par ailleurs, les deux parties devront également se pencher, dans le cadre de la commission mixte, sur les moyens d’améliorer les retraites du personnel bancaire et sur la classification des emplois et métiers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *