Augmentation des importations et des exportations marocaines en 2004

Le taux de couverture des importations par les exportations s’est établi à 55,3 %, perdant 6,4 points par rapport à 2003 où il était de 61,7 %. Le déficit commercial s’est aggravé de 34 % ou de +17,748 milliards de DHs.
Il se chiffre en effet à près de 70 milliards de DHs contre 52,18 milliards en 2003 et atteint 15,9 % du Produit intérieur brut contre 12,5 % une année auparavant.
Ces chiffres revêtent encore un caractère provisoire mais représentent la première moisson pour l’année 2004 du travail de fourmi qu’est la collecte des statistiques du commerce extérieur, telle que synthétisée par l’Office des changes dans son site Internet. La hausse des importations a concerné tous les groupes de produits à l’importation, en particulier les produits énergétiques, les demi-produits et les biens finis d’équipement.
La facture énergétique a connu un accroissement significatif de 23 % ou +4,876 milliards de DHs, se chiffrant à un total de plus de 26 milliards de DHs contre 21,181 milliards en 2003. Cet accroissement est à attribuer essentiellement aux approvisionnements en pétrole brut (+57,7 % ou +5,316 milliards de DHs) et en houilles crues, agglomérées et coke (+62,8 % ou +1,208 milliards de DHs).
Cette évolution a pour origine principalement les acquisitions de fer et acier en blooms (+64,6 %), de matières plastiques artificielles (+14,5 %) et de produits chimiques (+11 %).
Les acquisitions de biens d’équipement ont porté sur une valeur de 34,415 milliards de DHs contre près de 30 milliards en 2003, soit +14,8 % ou +4,440 milliards de DHs.
Cette hausse est imputable en particulier aux acquisitions de fils et câbles pour l’électricité (+76,2% ), de machines et appareils divers (+8,2 %) et d’appareilsélectriques pour téléphonie (+65,9 %).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *