Augmentation des ventes marocaines à l’étranger

Les échanges commerciaux du Maroc avec le reste du monde se portent bien. En témoigne le dernier bulletin de l’Office des changes selon lequel ces échanges se sont améliorés de 3,5 % au terme de la période janvier-septembre 2002 pour s’établir à 156,46 milliards de dirhams.
Pratiquement toutes les rubriques ont contribué à ce bon comportement des exportations. A quelques exceptions près, notamment celles des produits finis de consommation, restés stables, et des produits énergétiques qui ont accusé une baisse. Les ventes des phosphates et dérivés ont atteint 10,41 milliards DH (+7,6 %), les demi-produits 14,28 milliards DH (+14,5 %) et les ventes hors phosphates ont totalisé 53,35 milliards DH (+7,6%). D’autres produits ont tiré à la hausse entre autres les produits bruts d’origine animale et végétale (+14,3 %), les produits d’origine minérale (+19,5 %), les biens d’équipement agricole (+9 %) et d’équipement industriel (+ 5%). La stabilité des importations s’explique notamment par une baisse de 13,4 % des achats des produits énergétiques pour un montant de 14,46 milliards DH à fin septembre 2002, de 1,7 % pour les produits alimentaires et de 3,7 % pour les vêtements confectionnés avec 13,1 milliards DH.
Cette augmentation du volume d’échange s’est traduite par un allégement de 12,3 % du déficit de la balance commerciale, les exportations ayant couvert les importations à hauteur de 68,8 % contre 64,2 % au terme de la même période de l’année dernière. Les exportations se sont inscrites en hausse de 7,9 %, totalisant 63,78 milliards DH contre 59,14 milliards DH durant les neuf premier mois de 2001, alors que les importations se sont stabilisées autour de 92,6 milliards DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *