Auto-Hall affiche une bonne santé

Avec un chiffre d’affaires cumulé de l’ordre de 1 milliard de Dirhams, le groupe Auto-Hall continue de conserver chaleureusement la position de leader dans le secteur de la distribution du matériel roulant. Les conclusions du rapport annuel du groupe au terme de l’année 2002 le démontrent. Ainsi, la société Auto-Hall et ses filiales ont réalisé un volume global de ventes de véhicules automobile de 3461 unités contre 3037 l’année précédente. Auto-Hall maintient ainsi dans cette catégorie une part de 34%. Cependant, quelques difficultés ont été enregistrées dans le domaine du véhicule utilitaire léger. Les ventes ont notamment souffert du manque de disponibilité du modèle Ford transit en phase de renouvellement ainsi que d’une rupture de stock occasionné par un retard dans les livraisons du constructeur Mitsubishi. Au niveau du marché du matériel agricole, autre secteur phare du groupe, les ventes de tracteurs agricoles réalisées par la filiale SOMMA ont progressé de 3% atteignant 265 unités contre 257 l’année précédente. Pour les autres matériels agricoles, la tendance a été plutôt à la stagnation et les ventes sont restées relativement limitées, compte tenu du recul des marchés des matériels de récolte. Enfin, et dans le domaine du matériel des mines, des travaux publics et de l’industriel, les réalisations ont été limitées en raison de faiblesse du marché des matériels neufs et de l’omniprésence du matériel d’occasion sur le marché. « Une omniprésence qui nuit sérieusement à la qualité de l’équipement dans notre pays », estime M. Mohamed Larhouati, directeur général du groupe Auto-Hall. Au plan financier, le chiffre d’affaires d’Auto-Hall a atteint 735 Md au terme de l’année 2002, et ceci, en progression de 17% par rapport à celui de l’année précédente. Cette progression provient, d’une part, de l’amélioration des ventes des véhicules industriels (+2,5% ) et, d’autre part, de celle des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers ( +9% ). Le résultat d’exploitation, lui, s’est établi à 99,9 Md en hausse de 34% par rapport à l’exercice précédant. Quant au résultat financier ( hors différences de change), il a enregistré une amélioration importante par rapport à l’exercice 2001 passant d’une perte de 4,65 Md à un bénéfice de 2,15 Md en 2002. En conséquence, le résultat courant ressort à 102,5 millions de dirhams en hausse de 43% par rapport à l’année précédente. Le résultat non courant s’est élevé à 4,3 millions de dirhams pour 13,9 millions de dirhams en 2001. Ce résultat s’explique par la constitution d’une provision réglementée de 15 millions de dirhams en prévision de l’investissement relatif à l’élargissement du réseau de succursales. Ainsi, le résultat avant impôt s’établit à 98 millions de dirhams en progression de 15% par rapport à 2001. Concernant les filiales du groupe, une performance positive est à mettre à l’actif de la filiale SCAMA. Et pour cause, l’introduction de nouveaux modèles a engendré l’amélioration de son chiffre d’affaires de 70% par rapport à l’année précédente. Cette amélioration associée à celle du taux de marge brute (15,44%) par rapport à 13,47%) a permis de dégager un résultat d’exploitation positif de 0,7 millions de dirhams contre une perte de 2,8 Md en 2001. Au niveau de la SOMMA, le vieillissement des modèles des voitures particulières commercialisées ainsi que la mévente du matériel de récolte et de labour, ont affecté le chiffre d’affaires qui a baissé de 16% par rapport à celui de l’année dernière. Ainsi, le résultat d’exploitation a connu une régression de 80% passant de 5,2 Md en 2001 à 1,1 Md cette année. Pour ce qui est de la SOBERMA, en raison de la concurrence du matériel usagé et de la mauvaise conjoncture du secteur MTPI, le chiffre d’affaires a régressé de 39% et le résultat d’exploitation de 103%. Ces résultats ont été accompagnés par plusieurs investissements pour préparer le groupe à l’ouverture des marchés et à la concurrence qui s’y annonce de plus en plus sévère. Auto-Hall a ainsi poursuivi en 2002 le programme de rénovation et de réaménagement de ses installations. Dans le réseau, l’aménagement des locaux de la succursale de kénitra a été engagé et celui de la succursale d’Agadir a été terminé dans l’année. À Casablanca, la rénovation de l’entrée principale et le réaménagement des locaux de la Direction générale ont été complétés. Et l’aménagement des nouveaux locaux de la Direction des véhicules industriels à Ain Sebaâ a été poursuivi et terminé en février 2003. Le montant global des investissements réalisés par le Groupe en 2002 s’élève ainsi à 18,9 Md et vient compléter les 21,4 Md déjà engagés en 2001.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *