Auto : les ibères à Tanger

L’industrie automobile renforce sa présence au Maroc. Deux nouvelles unités ibériques viennent de s’implanter dans la zone franche d’exportation de Tanger gérée par la société Tanger Free Zone (T.F.Z). Il s’agit de l’espagnole « Antolin-quality » et de la portugaise « Sunviauto », deux entreprises spécialisées dans la fabrication de housses de sièges et de revêtement des portes des voitures et des camions. D’un investissement global de 90 millions de dirhams, ces deux projets ont été inaugurés par le Premier ministre, Driss Jettou. Au total, ce sont 1.185 nouveaux emplois qui vont être créés.
«Ces deux investissements s’inscrivent en droite ligne des objectifs du programme "Emergence", visant la mise à niveau de l’industrie marocaine, à travers le renforcement de plusieurs secteurs prometteurs, comme l’industrie des composants automobiles et les nouvelles technologies», a noté le Premier ministre dans une déclaration relayée par l’agence de presse MAP.
La création de ces deux usines renforce ainsi la présence des investissements espagnols et portugais dans la TFZ, qui représentent respectivement 15 et 5 % de l’ensemble des entreprises installées dans la zone. En effet, les unités installées dans cette zone sont vouées, en bonne partie, au secteur de l’automobile.
On note, entre autres, l’implantation du japonais Yazaki spécialisé dans le câblage automobile avec un investissement de 40 millions de dollars et 3.000 emplois créés et de l’équipementier européen Volkswagen Bordnetze GMBH, à travers sa filiale  «Automotive Wiring Systems Morocco S.A.R.L», avec un investissement de  20 millions de dollars et 1.500 emplois.
Pour le groupe espagnol « Antolin-quality », la construction de l’usine a nécessité un investissement de l’ordre de 50 millions de dirhams. Baptisée « Antolin-Tanger », cette unité produira des housses de sièges des voitures destinées à l’exportation vers les marchés européens. Cet investissement permettra la création de plus de 600 postes de travail.
Pour sa part, « Sunviauto » a débloqué une enveloppe de 40 millions de dirhams pour la mise en place de cette unité. Cette entreprise portugaise a choisi comme nom pour cette usine "Sunviauto-Tanger".
Produisant les mêmes articles destinés au marché portugais que sa rivale espagnole « Antolin-quality », elle permettra la création de 585 emplois.
Avec un chiffre d’affaires dépassant 5 milliards de dirhams, cette zone franche compte 247 entreprises pour un investissement global de plus de 3,35 milliards de dirhams et une valeur ajoutée qui a dépassé le milliard de dirhams. La construction de la deuxième tranche de TFZ a été lancée en juillet dernier. De 60 ha, elle peut accueillir 140 nouvelles entreprises, ce qui permettra la création, à terme, de 16.000 emplois.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *