Auto Nejma perd de la vitesse

La reprise semble ne pas être au rendez-vous pour la société auto Nejma. Si le secteur de l’automobile a réalisé une progression en octobre dernier de l’ordre de 8,9% avec 39.475 unités vendues contre 36.249 au cours de l’année 2000, Auto Nejma a enregistré pour la même période une baisse de 20,8%. Concernant les ventes des voitures particulières commercialisées par l’entreprise, celles-ci ont reculé de 20,6%. Toutefois, sur ce segment, les ventes de la marque Mercedes ont progressé de près de 10% avec 524 unités vendues à fin octobre 2001 contre 477 unités au cours de la même période de l’année précédente. De même, celles de Dawoo qui ont baissé de 73,5%. Quant aux ventes de la marque Chrysler, nouvellement commercialisée par Auto Nejma, elles ont atteint 62 unités. Par contre, les ventes des véhicules utilitaires légers ont reculé de 21,2%. Les experts justifient cette baisse par la chute des ventes des véhicules de marque Daewoo et Samsung, soit sont respectivement de l’ordre de -44,1% et de -33,7%. Grevé par le poids des charges financières, le résultat d’Auto Nejma est passé de -7 millions de DH à -9 millions de DH. A ce propos, il faut rappeler que les investissements engagés par l’entreprise ont été financés en partie par des dettes à court terme ce qui a induit une hausse de 20% de ces charges. La structure financière demeure par ailleurs déséquilibrée au regard de l’importance de l’endettement de la société, qui a atteint 128 millions de DH. Pour pallier la baisse de ventes, l’entreprise a adopté une stratégie basée essentiellement sur l’acquisition de cartes supplémentaires afin d’assurer la pérennité de son activité. Elle a également opté pour une politique commerciale plus agressive à travers la création et la mise en place d’un réseau de concessionnaires plus large. Parallèlement à cette stratégie, la société Auto Nejma vise à renforcer sa présence sur les véhicules moyens et bas de gamme pour pouvoir consolider sa part de marché dans le secteur automobile. De même, elle aura comme objectif principal de maintenir le niveau de marge opérationnelle à 10 % en moyenne et la marge nette à 5,4% pour 2001 et 2002

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *