Automobile : Affluence massive pour le Salon

C’était prévisible. La troisième édition du Salon auto dont le coup d’envoi a été donné le 11 mai, a connu le week-end dernier une affluence massive. Petits et grands se sont déplacés pour découvrir les dernières nouveautés présentées par les constructeurs. Il faut reconnaître que cet événement constitue une occasion privilégiée pour les clients potentiels pour se faire une idée de l’offre du marché, voire même faire de bonnes affaires en bénéficiant des promotions du Salon.
Les sociétés de crédit, Sofac Crédit et Wafasalaf ont pris part à ce rendez-vous. L’objectif étant de faciliter la tâche aux consommateurs intéressés par l’achat d’une voiture sur place. L’édition 2000 a totalisé 1620 ventes réparties entre les différentes marques. En faisant le tour du Salon, nous avons remarqué que les tous les stands ont suscité la curiosité des visiteurs dans la mesure où les nouveaux modèles ont été mis en avant.
Parmi les stars, on peut citer la nouvelle série 7 de BMW (version longue), la Fiat Stylo, la Polo 4ème génération, le dernier coupé CLK Mercedes, Alfa Romeo 14, Citroën C3, Renault Vel Satis… Vu l’affluence massive du week-end, les organisateurs s’attendent à un succès tout au long de la semaine. Toutes les conditions sont réunies pour faire de cette troisième édition une belle réussite, indique-t-on. Ce Salon intervient au moment où le marché national de l’automobile (très concurrentiel), selon les prévisions, devrait clôturer l’année 2002 sur une note positive. D’autant plus que le marché de l’occasion accuse une chute sans précédent.
En 2001, les ventes des voitures particulières se sont établies à 20644 unités en hausse de 8,5% par rapport à 2000, indique l’AIVAM (Association des importateurs de véhicules automobiles montés). Concernant les véhicules utilitaires légers, la croissance des ventes a été de l’ordre de 3,6% après une régression de 11,8% en 2000.
L’Association a souligné que le marché de l’automobile a atteint une hausse de 10% en 2001 avec la vente 46542 unités. Reste à souligner qu’en dépit du dynamisme qu’affiche le marché de l’automobile, les véhicules neufs ne représentent que 47000 unités sur un volume de vente global de 1600000 voitures. C’est dire le potentiel de développement du marché du neuf.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *