Automobile : Audi A3 S3 : la plus sportive des compactes

Automobile : Audi A3 S3 : la plus sportive des compactes

Lancée en 2003, la seconde génération de l’A3 a été déclinée un an plus tard en version Sportback (carrosserie 5 portes). Il ne manquait plus que sa variante ultra-sportive, la S3. C’est désormais chose faite et c’est tout frais d’ailleurs, puisqu’Audi vient d’en révéler les premières photos le 1er août.
Celles-ci (les photos) montrent une A3 à l’assiette sensiblement surbaissée (de 25 mm plus précisément), reposant sur des jantes spécifiques chaussées de pneus de 18 pouces et affichant une face avant assez modifiée.
En effet, les deux nervures du capot se profilent remarquablement pour sculpter la grille de calandre verticale, elle-même, différente par son exécution intégralement chromée.
A cela, le déflecteur et les larges prises d’air situés sur le bouclier avant parachèvent de donner à cette A3 un look (presque) exagérément sportif. A l’arrière  en revanche, le traitement se veut nettement plus discret et seules la double sortie d’échappement et l’épigraphe S3 distingueront cette A3 aux yeux du commun des mortels. Bien entendu, ce sont -en toute logique- les feux de la version 3 portes qui ont été retenus, ce qui est logique puisque la S3 ne sera, vraisemblablement, pas disponible en version Sportback.
En fait, la pièce maîtresse de cette Audi se cache sous son capot. Spécialement retravaillé par les ingénieurs du constructeur d’Ingolstadt (ville allemande où siège Audi), le 2.0 l TFSi (turbo à injection directe d’essence) développe désormais 265 chevaux, pour un couple de 350 Nm. C’est là un rendement presque exceptionnel pour un quatre-cylindres (essence) de série, avec un rapport de plus de 130 chevaux par litre. Preuve aussi que ce bloc est bien plus moderne et plus puissant que le 2.0 litres de la précédente S3 (et ses 225 chevaux), il est associé à une boîte manuelle à six vitesses dont l’étagement a été adapté (rapports réduits) pour plus de vigueur et de sportivité. D’ailleurs, les performances sont plus qu’intéressantes, avec notamment le 0 à 100 km/h en 5,7 secondes et la vitesse maxi limitée électroniquement à 250 km/h. Audi promet un comportement routier à la fois dynamique et rigoureux. Normal : le système Quattro (transmission intégrale) combiné à des suspensions plus fermes et à une hauteur de caisse réduite ne pourraient qu’offrir à la S3 un caractère «diablement enjoué».
Ce qui reste sûr, c’est qu’avec ses valeurs et ses performances, la S3 fait de l’A3 la plus sportive des compactes qui existent au sein du groupe VW. En effet, ni la Golf GTi (200 ch), ni la toute nouvelle Seat León Cupra (240 ch), au demeurant toutes deux animées du 2.0 l TFSi, ne peuvent rivaliser avec elle.
A n’en pas douter, l’intérieur de la S3 diffère assez de celui d’une A3 «normale», surtout pour ce qui est du poste de conduite. Celui-ci se veut un peu plus exclusif avec notamment un volant à partie basse droite, des cadrans spécifiques et des sièges sports plus enveloppants. On remarquera aussi une bonne dose de cuir, de carbone, de chromes et autre métal poli.
Le tout, assemblé le plus fidèlement possible à la réputation de la marque aux anneaux, c’est-à-dire avec une rigueur frôlant la perfection.
Grande nouveauté sur le stand Audi au prochain Mondial de l’automobile de Paris (du 30 septembre au 15 octobre prochains), l’A3 S3 profitera de ce Salon pour démarrer sa commercialisation mondiale. Son prix: un peu plus de 35.000 euros sur les principaux marchés européens et, droits de douane obligent, probablement plus de 500.000 DH au Maroc. Cela reste toujours un tarif doux pour autant de sportivité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *