Automobile : Auto-Expo 2006 : Que de beaux stands !

Automobile : Auto-Expo 2006 : Que de beaux stands !

Vendredi dernier, soit une journée avant son ouverture au grand public, l’Auto-Expo a accueilli ses premiers visiteurs, à savoir les professionnels du secteur ainsi que les représentants de la presse nationale. L’occasion pour circuler dans les dédales du Salon et s’arrêter aux différents stands, bien avant le «rush» du grand public. Ce dernier aura l’occasion de le faire jusqu’au 21 mai.  
Et la première remarque qui vient à l’esprit après avoir parcouru les différents stands, c’est justement leur qualité de présentation. Et pour cause, la quasi-totalité des importateurs les ont importés en bloc auprès des constructeurs qu’ils représentent. Résultat : chaque marque affiche ses couleurs, sa philosophie ou ses origines. Parmi les plus belles réalisations, le stand de Volvo a laissé plus d’un subjugué. Sa présentation, claire et épurée, évoque immanquablement la fraîcheur scandinave et l’ameublement avant-gardiste connu chez Suédois et leurs voisins. Cela, d’autant plus que deux grandes nouveautés (les nouvelles générations de la S80 et de la C70) s’y exhibent magnifiquement.A quelques mètres, le stand Fiat nous a séduits tout autant par son aspect dégagé et «aéré», ce qui donne vraiment envie de s’y rendre. Cela, même si ses principales attractions restent en toute évidence la nouvelle Grande Punto, ainsi qu’une monoplace rouge la Scuderia, Ferrari étant une marque du groupe Fiat.
Chez Nissan, on n’a pas trouvé mieux que du rouge et du noir pour faire ressortir les modèles exposés. C’est incontestablement l’un des stands les plus chics, surtout pour ce qui est de la partie supérieure aménagée dans la pure tradition japonaise.
Du côté de BMW-Mini (le plus grand stand du Salon), on joue la carte du luxe et de la sophistication. Un écran plasma explique parfaitement aux visiteurs le «Night Vision». Il s’agit d’un système d’éclairage révolutionnaire utilisant une caméra à infra-rouge pour détecter les êtres vivants (généralement non visibles) à quelques centaines de mètres.
Hyundai Motor étant le sponsor officiel de la Coupe du Monde 2006 de football, il n’y avait pas de raison que son importateur marocain (Global Engines) n’en profite pas dans un événement aussi important que l’Auto-Expo. Résultat : la marque coréenne présente sa grande nouveauté, le Santa Fe II, ainsi que le reste de sa gamme, avec comme arrière-plan une gigantesque fresque footballistique…
Autre label coréen, Kia Motors et son importateur Sup Auto profitent de l’un des meilleurs emplacements du Salon, puisque les visiteurs peuvent y accéder par trois côtés. Dans un décor conforme à la charte visuelle du constructeur, on découvre, entre autres, la grande nouveauté de la marque, la Rio quatre-portes. Une berline moyenne avec un grand coffre, un moteur Diesel common-rail  de dernière génération (1.5 l CRDi de 110 chevaux) et un prix très intéressant (164.900 DH).
Chez Toyota du Maroc, c’est la sobriété et la rigueur qui priment. Deux nouveautés sont à l’affiche : les nouvelles générations de la Yaris et du Rav4. Elles ont pour invité de marque un autre 4×4 du groupe, mais d’un rang social autrement supérieur. Il s’agit du RX 330, l’un des derniers tout-terrain de Lexus, la division haut de gamme de Toyota. Cette année, le stabd Toyota n’accueille plus la marque Daihatsu, qui profite désormais de sa propre surface d’exposition. Normal, les nouveaux Terios et Sirion sont là et devraient en toute logique attirer du monde…
Et du monde il y’en a eu (et y’en aura) beaucoup autour du stand Citroën. On a envie d’approcher de près un bolide comme le coupé C4 de 180 chevaux, mais surtout on vient découvrir avec enthousiasme la C6, vaisseau amiral de la marque. Et s’il est en terme d’emplacement le stand le plus reculé du Salon, c’est aussi l’un des plus raffinés avec une incontestable touche française assez haut de gamme. Sur le stand Peugeot, les nouvelles stars sont disposées un peu plus à la hauteur. Il s’agit du coupé 407 et de la très attendue 207, dont le prix n’a pas encore été fixé. C’est aussi le cas de sa principale concurrente du même pays, la nouvelle Renault Clio III. Celle-ci sera officiellement commercialisée à partir du 1er juillet prochain. En attendant, c’est la R26, l’actuelle monoplace du «Renault F1 Team», qui tente de lui rafler la vedette…Pas loin du stand de la marque au losange, celui de Suzuki est suffisamment grand pour accueillir non seulement les acheteurs de Marutti, mais aussi les curieux qui seraient intrigués par la présence d’un nouveau venu… haut sur pattes. Il s’agit du SX4, un véhicule à transmission intégrale, mais aux dimensions ultra-compactes. Mais ses acheteurs devront encore patienter : sa commercialisation est encore à l’étude par Suzuki Maroc. Quant à Volkswagen, s’il n’y a pas de nouveautés dans la gamme, il y a plutôt des best-sellers : Gol, Polo, Passat, Touareg… tous disposés dans un habillage distinctif. En revanche, chez Audi et Skoda, les visiteurs viendront découvrir respectivement le Q7 et la nouvelle Octavia. Enfin chez Ford, la seconde génération de la Focus vaut toujours le détour, mais elle sera aussi entourée de deux nouveautés (nationales) de la marque : le minispace surélevé Fusion, ainsi que le best-seller européen Focus C-Max.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *