Automobile : BMW : hausse des ventes durant 2006

Automobile : BMW : hausse des ventes durant 2006

Profitant d’une ligne de produits fortement attrayante, le groupe BMW (marques BMW, Mini et Rolls-Royce) a achevé le premier trimestre 2006 sur des ventes record. Dans un communiqué, le groupe automobile basé à Munich a ainsi annoncé avoir livré 332.923 véhicules neufs (volume combinant ses trois marques) durant les trois premiers mois de l’année. Une performance qui correspond à une progression de 13,9 % par rapport à la même période l’an dernier, et ce alors que la demande sur l’ensemble du marché automobile européen était plutôt stagnante depuis bien des mois.
Mais surtout, le BMW Group continue à devancer son premier rival, Mercedes Car Group, dont les ventes (toujours au premier trimestre 2006) ont tout juste atteint les 295.000 unités, soit une hausse de 12,2%.
Autre record, celui des ventes totales du groupe BMW réalisées durant le seul mois de mars et qui se sont établies à 144.316 unités soit une augmentation de 13,5%. De ce fait, elles dépassent largement le volume réalisé durant le même mois de l’année précédente (127.118 unités).
En termes de marques, seul le label Mini a vu ses ventes légèrement baisser durant ce premier trimestre, ne dépassant pas les 49.519 unités. Normal, puisque le BMW Group et son réseau de revendeurs sont restés dépendants d’un approvisionnement encore limité pour la célèbre marque anglaise. Et pour cause. De multiples interruptions de production au sein de son site basé à Oxford ont été consenties dans le cadre de travaux (actuellement en cours de finalisation) ayant pour but d’augmenter la capacité de production de ladite usine.
Quant à la marque BMW, elle a écoulé 283.297 véhicules au cours du premier trimestre 2006, soit une augmentation de 18,3% (par rapport au 1er trimestre 2005). Une performance que le constructeur doit au bon comportement de l’ensemble de sa gamme et notamment à ses modèles des segments supérieurs comme la Série 5 et la Série 7. Mais c’est surtout la Série 3 qui aura le plus contribué à son succès. La familiale de la marque à l’hélice a ainsi vu sa demande bondir de 54,2 % au premier trimestre, à 122.691 unités vendues dans le monde. Selon le même communiqué, les livraisons de Séries 3 ont représenté environ deux cinquièmes des BMW vendues.
En terme de répartition mondiale, BMW a notamment réalisé une progression à deux chiffres aux Etats-Unis et en Allemagne, enregistrant également une demande solide en Chine, un marché toujours en plein essor. Quant aux ventes du BMW Group dans sa zone Afrique (hors Afrique du Sud), elles ont enregistré une croissance de 33,7% (par rapport à la même période en 2005), atteignant 1.202 véhicules livrés sur ces marchés importateurs. Parmi ces derniers, la Tunisie, l’Egypte et le Maroc sont ceux ayant réalisé les taux de croissance les plus significatifs, respectivement de 84, 30 et 26%. Au Maroc, l’importateur exclusif des marques BMW et Mini (Smeia) a réalisé une bonne performance en vendant 123 véhicules des deux labels.
Au final, ces résultats commerciaux que les responsables allemands qualifient d’«exceptionnels» confirment la bonne santé du BMW Group, ainsi que son statut de leader sur le segment des voitures haut de gamme. Que ce soit dans le monde, comme sur de nombreux marchés. La remarquable croissance des ventes de BMW, enclenchée en 2005, n’est donc pas prête à s’estomper.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *