Automobile : Kia prend le leadership des importations du neuf

C’était une hypothèse, mais c’est devenu une réalité : Kia Motors Maroc est numéro 1 des ventes de voitures neuves importées au Maroc. L’importateur marocain de Kia Motors a ainsi fini par prendre le dessus sur les deux labels qui le devançaient il y a quelques mois encore, à savoir Renault et Peugeot. Quand ? Au terme d’un mois d’août record qui a vu exactement 801 véhicules de tourisme neufs sortir des concessions de Kia Motors Maroc (KMM). Comment ? Une performance rendue possible, notamment grâce au succès incontestable et inébranlable de la Picanto. A elle seule, la petite Kia a trouvé plus de 600 nouveaux acheteurs durant le huitième mois de l’année en cours. Colossal ! Mais encore ? Il y a aussi le Sorento. L’imposant 4×4 de la marque a fait l’objet de près de 75 livraisons en août. Cet engouement, le Sorento le doit bien évidemment à sa nouvelle configuration suite à son dernier restylage, mais aussi à une bonne campagne promotionnelle. En effet, d’importantes remises ont été consenties (jusqu’à 40.000 DH) sur ce modèle durant la saison estivale. De son côté, le nouveau Carens est au mieux de sa forme. Fort d’un prix (unique) assez compétitif (235.000 DH), le monospace à sept places de Kia semble avoir atteint sa vitesse de croisière alors qu’il n’a été lancé qu’en mars dernier.
Mais la montée en puissance de Kia n’est pas uniquement imputable à sa gamme de modèle. Il y a aussi tout le travail accompli en back-office. D’abord sur le plan stratégique, avec une certaine agressivité en matière de communication et de politique commerciale.
Ensuite au niveau du réseau. Ce dernier, qui s’est enrichi cette année de nouvelles concessions dans les villes d’El Jadida, Tétouan, Kenitra et plus récemment Safi, compte désormais une vingtaine de représentations de Kia dans le Royaume et devient ainsi l’un des plus étoffés du secteur. Bref, l’importateur de Kia a désormais les moyens de pérenniser sa croissance qui se traduit actuellement par une forte progression à deux chiffres (+87,8%) avec un cumul de 5061 véhicules vendus entre le 1er janvier et le 31 août 2007. Et à ce rythme, KMM est bien partie pour clôturer l’année à au moins 8.000 ventes.
Quant aux autres importateurs, les choses vont plutôt bien pour la plupart d’entre eux. Renault et Peugeot se disputent la deuxième place au classement des marques les plus importées, avec respectivement 4.639 et 4.634 véhicules écoulés en 2007. Juste derrière, Toyota pointe à 4.325 véhicules vendus, suivie par les labels Hyundai (2.967 unités) et Citroën (2.207 voitures importées). Et le marché automobile marocain dans tout cela ? Il a atteint, dans sa globalité, un total de 57.703 véhicules particuliers (importés et montés) neufs vendus, soit une évolution de 13,5% par rapport au huit premiers mois de l’année précédente. Dans ce volume, on retiendra plus de 18.000 voitures de tourisme assemblées localement, dont plus de la moitié (8.209 précisément) sont des Dacia Logan. La voiture la plus vendue au Maroc continue son bonhomme de chemin avec succès, même s’il s’en est vendu que 663 exemplaires le mois dernier, soit la moins bonne performance commerciale de l’année. Une seule explication à cela –et c’est bien la réalité–, la Somaca ferme durant le mois d’août pour congé annuel. De plus, il est à noter qu’une partie des Logan qui y est montée, est réservée à l’export vers les marchés français et espagnol. Ces exportations ne sont pas si conséquente, mais elles suffisent à donner au Maroc l’étiquette de producteur-exportateur de voitures neuves. Un statut que le Royaume aura de façon pleine et entière dans les années qui viennent grâce à l’alliance Renault-Nissan et son projet industriel qui sera implanté dans la région de Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *