Automobile : Le Santa Fe obtient 5 étoiles aux crash-tests

Automobile : Le Santa Fe obtient 5 étoiles aux crash-tests

On ne présente presque plus la NHTSA. La «National Highway Traffic Safety Administration» est l’organisme d’Etat chargé de la sécurité routière au sein du «Department of Transportation», le ministère du Transport des USA. C’est cette agence fédérale qui définit le gros de la législation routière aux Etats-Unis, soit les normes de pollution et de sécurité automobile les plus sévères au monde. Et dans ce dernier registre, la NHTSA est, comme l’EuroNCAP en Europe, chargée de passer au banc des crash-tests l’ensemble des véhicules commercialisés sur son territoire. Et parmi les derniers modèles «crashés» dans le cadre de l’"US-NCAP", le Santa Fe de Hyundai s’est distingué en décrochant la note maximale de 5 étoiles et ce, dans les deux collisions : frontale et latérale. Dans le premier choc (frontal), le 4×4 Hyundai a fait preuve d’une parfaite déformation progressive de la partie avant, avec une absorption totale de l’énergie et une préservation de la cellule habitable, d’emblée perceptible par la résistance des montants du pare-brise. Encore plus violent, l’impact latéral a remarquablement mis à l’épreuve l’efficacité de tous les artifices de protection à ce niveau du véhicule à savoir les solides barres anti-intrusions, ainsi que les airbags latéraux et rideaux.
De quoi amener la NHTSA à des conclusions très positives par rapport à la survie des occupants, ainsi qu’aux risques de blessures graves lors d’un choc frontal au moins égal à 35 miles à l’heure, c’est-à-dire 56 km/h. Idem pour ce qui du risque de retournement du Santa Fe qui, selon les analyses des techniciens de la NHTSA, ne serait que d’environ 16%. Un taux faible qui s’explique par l’efficience de l’ESP, soit le contrôle électronique de stabilité.
Bref, que des résultats ayant fait réagir fièrement les responsables de la filiale nord-américaine de la marque. «Cette nouvelle cote de sécurité 5 étoiles de la NHTSA lors des tests de collision démontre une fois de plus que le Santa Fe de Hyundai surpasse les attentes en offrant une protection exceptionnelle à tous les occupants», a ainsi affirmé John Vernile, vice-président ventes et marketing chez Hyundai Auto Canada. Puis d’ajouter (concernant la présence de l’ESP) : «Chez Hyundai, la priorité est de permettre à nos clients d’éviter les accidents avant tout, c’est pourquoi chaque Santa Fe est doté d’un système évolué de contrôle électronique de la stabilité».
Du côté de la maison mère, on ne s’étonne presque pas de ce résultat. Et pour cause, Hyundai dit avoir soumis, en usine, de nombreux exemplaires du Santa Fe à des tests de chocs frontaux et latéraux, afin de s’assurer d’obtenir les 5 étoiles de la NHTSA.
Lancée en 2006, la nouvelle génération du Santa Fe ajoute ainsi un nouvel argument dans son registre de qualités. Des qualités qui lui ont déjà permis de s’imposer sur le plan commercial, mais aussi de rafler plusieurs distinctions internationales. Parmi les derniers trophées récoltés, celui reçu durant l’édition 2007 des «What Car? Awards».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *