Automobile : Mondial de l’Automobile : plus de 50 nouveautés

Que les amoureux des belles cylindrées se réjouissent : le rendez-vous bisannuel du Mondial de l’Automobile affiche de grandes ambitions cette année, sous le signe de la nouveauté. Avec plus de 50 nouveaux modèles présentés en exclusivité à partir du 28 septembre porte de Versailles à Paris, le Mondial français compte s’affirmer comme le premier Salon de l’Auto du monde tant par le nombre de visiteurs que par sa qualité.
Lors de l’édition 2000, nous avions battu le record du nombre de visiteurs (plus de 1.430.000 personnes), devenant ainsi le premier salon au monde, a souligné jeudi Pierre Peugeot, président du Comité d’organisation du Mondial de l’Automobile lors de la présentation de l’événement dans les salons de l’Automobile Club. Nous devons relever le défi d’égaler l’intérêt qu’avait suscité le précédent Mondial. Le commissaire général du Mondial de l’Automobile Thierry Hesse a également souhaité que le rendez-vous parisien reste le premier par la fréquentation devant Tokyo, Francfort, Genève et Détroit. Sans thème spécifique, l’édition 2002 du Mondial de l’Automobile se veut exceptionnelle avec plus de 50 nouveaux modèles en première mondiale, 553 marques de constructeurs, accessoiristes et équipementiers, originaires de 33 pays.
A titre d’exemple, le constructeur français Renault dévoilera le nouveau modèle Mégane-II et la quatrième génération de l’Espace, alors que Peugeot présentera six nouvelles voitures dont la 307-CC. A l’international, seront présents les plus grandes marques comme Ferrari avec la Enzo, BMW, Volkswagen, Mercedes-Benz, Honda, Subaru, ou encore Seat mais également de petits constructeurs tels que le constructeur de 4×4 américains Hummer.
En partenariat avec le groupe Lagardère, la Fédération française de sport automobile et la principauté de Monaco, le Mondial de l’Automobile 2002 s’articulera autour de la rencontre de l’automobile et de son public, a précisé Thierry Hesse. Le Mondial peut se targuer de réunir l’intégralité du secteur automobile, a-t-il noté, avec les véhicules particuliers réunis sur près de 100.000m2, les véhicules utilitaires, les équipementiers et les accessoiristes, les services (assurances), les nouvelles énergies, les sports de compétition, les voitures d’occasion et les expositions spéciales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *