Automobile : Nissan cède sa filiale poids lourds à Volvo

Automobile : Nissan cède sa filiale poids lourds à Volvo

Le deuxième constructeur automobile japonais, Nissan Motor, va vendre 13% du fabricant de camions Nissan Diesel au suédois Volvo pour 1,5 milliard de couronnes suédoises (160,1 millions d’euros), ont annoncé conjointement mardi les trois sociétés.
Volvo disposera en outre, pendant quatre ans, d’une option d’achat sur les 6% que Nissan conservera dans Nissan Diesel, lequel conservera son nom.
Cette transaction par laquelle le constructeur suédois devient le premier actionnaire de Nissan Diesel, «renforce la stratégie de Volvo en Asie et lui donnera accès au réseau de concessionnaires et de services au Japon et dans le Sud-est asiatique», s’est félicité Volvo dans un communiqué.
«Les produits et la couverture géographique de Nissan Diesel et du groupe Volvo se complètent l’un l’autre, et cette transaction ouvre des possibilités de coopération dans la production, les ventes et les services après-vente», a commenté le directeur général de Volvo, Leif Johansson, cité dans le communiqué.
Volvo avait déjà acheté la division poids-lourds du constructeur français Renault en 2001. Renault contrôle 44% de Nissan et 20% de Volvo.
Nissan Motor et Volvo ont, par ailleurs, annoncé qu’ils allaient «explorer les possibilités de coopération sur le marché des véhicules commerciaux en Chine», où Nissan possède une coentreprise détenue à parité avec le constructeur local de poids lourds, Dongfeng Motor.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *