Automobile : Renault produit le millionième Scénic II

Automobile : Renault produit le millionième Scénic II

Il y a deux semaines, les employés de l’usine Renault de Douai (au Nord de la France) ont fêté la production du deux millionième exemplaire du Scénic II. Il s’agit de la deuxième génération du monospace compact au losange qui avait été lancé en 2003. Pour célébrer cet important seuil de production, plusieurs des 6.150 salariés de l’usine se sont retrouvés autour du modèle en question, garé à l’extérieur des chaînes de montage, le temps d’une photo-souvenir. Destiné à un client en Allemagne le millionième Scénic II est une version cinq places à carrosserie rouge, à finition «Authentique» et à motorisation 1.6 litre essence.
Pour le premier constructeur français, cette barre symbolique du millionième Scénic II produit est édifiante à plus d’un titre. D’abord, parce que cette deuxième génération de Scénic bat la première version, puisqu’à cette dernière, il avait fallu pas moins de quatre ans pour atteindre le même cap.
Ensuite parce que cette «performance» industrielle correspond tout simplement au joli succès commercial de ce modèle. En effet, selon le constructeur français, le Scénic occupait, à la fin de l’année dernière, la première place des monospaces compacts en Europe avec un peu plus de 20% des parts de marché. Cela, bien que les rivaux du Scénic II ne manquent pas. A commencer par l’Opel Zafira, qui fait toujours office d’outsider, toujours compétitif et encore plus original depuis son restylage il y a un an. A cela s’est ajoutée une nouvelle concurrence ayant pris des formes aussi variées les unes que les autres : architecture «breakospace» à 7 places pour le Verso de Toyota ; 6 places en deux rangées de sièges pour le FR-V de Honda…
Enfin, parce que cette millionième unité coïncide avec une date anniversaire-clé : les 10 ans du Scénic. En effet, c’est en 1996 que Renault présentait le Scénic, dès lors considéré comme le premier monospace de taille moyenne. Son look ovoïde ne faisait pas l’unanimité, mais son habitacle modulable et truffé d’espace de rangement était à l’avant-garde de ce qui se fait aujourd’hui en terme d’aménagement intérieur. Le succès est immédiat et le Scénic remporte même le titre prestigieux de «Voiture de l’année 1997».
L’auto, ayant pour production annuelle initiale un volume de 120.000 exemplaires, va très vite passer à 360.000 unités pour satisfaire la demande. Et depuis 1996, le Scénic s’est posté leader de son segment, atteignant aujourd’hui une production totale supérieure à 3 millions d’exemplaires (Scénic I et II).
Au Maroc, le Scénic II a toujours la cote auprès des acheteurs, puisqu’il s’en est vendu près de 250 exemplaires entre le 1er janvier et le 31 mai 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *