Automobile : Un Mondial sur fond d’incertitudes

Le Mondial de l’automobile 2002 a ouvert ses portes le 28 septembre à Paris. Il se poursuit jusqu’au13 octobre. Pour cette édition, les grandes marques automobiles essayeront de faire rêver les consommateurs, alors que les ventes n’enregistrent pas des niveaux records (la baisse des ventes estimée à 5% cette année sur le marché européen). Les constructeurs présenteront au Mondial de l’automobile une débauche de nouveaux modèles familiaux, de coupés sportifs et de concept cars aussi colorés qu’exubérants. Parmi les nouveautés, on peut citer le roadster Smart, qui sera commercialisé au printemps 2003 en même temps que sa version coupée et la BMW Z4, qui remplacera au printemps prochain la Z3. Rappelons que ce roadster déjà très sportif a été piloté au cinéma par Pierce Brosnan, alias James Bond, dans le film Goldeneye.
Les visiteurs du Salon s’arrêteront certainement sur la Ferrari Enzo qui n’est, réputation oblige, que démesure : moteur V12 atmosphérique de 660 chevaux, vitesse de point de 350 km/h, prix de 675.000 euros et une série limitée à 349 exemplaires déjà presque tous vendus.
Côté français, les designers ont également fait preuve d’imagination. Cette audace s’est traduite chez Citroën par le C3 Pluriel, petite voiture ludique qui propose sur 3,93 mètres de se transformer à volonté en cabriolet, pick-up ou petite berline pour moins de 15.000 euros.
Quant à Peugeot, la marque jumelle au sein de la maison PSA, elle propose un concept car Sésame – qui préfigure la future 107 – et le très attendu coupé-cabriolet 307 – que les automobilistes devront toutefois attendre un an avant de pouvoir en prendre le volant. Renault, qui a habitué le public aux formes tendues de la Vel Satis et de l’Aventime, ses deux véhicules haut de gamme, récidive cette fois-ci avec la Mégane II, au coffre anguleux.
Louis Schweitzer, le président de Renault, prévoit de vendre 5,5 millions de Mégane II, soit 10% de plus que la première version, un pari jugé ambitieux par certains experts.
Pour sa part, Fiat, dont les parts de marché sont en constant recul en Europe, propose une version break de sa Stilo, baptisée Station Wagon.
Les surprises de ce Salon viennent également des véhicules 4×4, qui représentent déjà 4% du marché européen aujourd’hui et devraient atteindre 5,5% en 2006, selon une étude du cabinet JDPower.
Le segment du 4×4 de luxe devrait bénéficier de l’arrivée de la Touareg de Volkswagen, qui rivalisera bientôt dans les chemins de terre et dans l’ouest parisien avec les BMW X5 et Range Rover.
Mais le nouveau 4×4 le plus surprenant est, sans conteste selon les spécialistes, le Cayenne de Porsche, développé avec Volkswagen, et qui conserve une âme très sportive avec une vitesse de pointe de 266 km/h en version turbo.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *