Automobile : Vente de voitures neuves : le marché carbure

Automobile : Vente de voitures neuves : le marché carbure

Pas de ralentissement pour le marché automobile marocain. Bien au contraire, la vente de voitures neuves carbure. Selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes automobiles au Maroc ont enregistré, en une année, une hausse de 28,8 %.
Elles s’élèvent ainsi, à fin avril 2006 et comparativement à la même période une année auparavant, à 25 618 unités. Cette croissance provient principalement de la dynamique du segment tourisme dont les écoulements enregistrent une appréciation de 31,4% à 22 695 unités. Dans une moindre mesure, les ventes de voitures utilitaires s’inscrivent également en hausse de 11,7% à 2 923 cessions.
Par ailleurs, et à la lecture des derniers chiffres communiqués par l’Aivam, cette progression a été soutenue par la forte hausse des ventes de la Logan. On notera en effet l’excellente performance du best-seller national. Ainsi, par marque, c’est Dacia qui occupe la première marche du podium avec 20% des parts du marché national. Cette performance est due principalement au lancement, en début 2006, de la version Diesel de Logan.
La marque Dacia compte ainsi quelque 4 613 réalisations. Elle est suivie par les marques Renault et Peugeot qui contrôlent respectivement 16,3 et 14,9% des parts du marché national.
Loin derrière, Citroën, Kia et Hyundaï affichent des volumes de ventes respectifs de 3 371, 1 092 et 1 020 voitures. De facto, les parts de marché se fixent à 7,47% pour la marque aux chevrons et de 4,8% et de 4,5% pour les deux constructeurs sud-coréens.
Toyota accuse, de son côté, un repli sur l’année de 11,5% de ses ventes qui s’élèvent à 1 803 unités. Ceci étant, Toyota du Maroc peut désormais compter sur le renouvellement de deux nouveaux modèles (Yaris et Rav4) pour reconquérir son leadership dans le classement des VP importées.
Il faut noter que rien que pour le mois d’avril dernier, quelque 6.000 véhicules neufs de tourisme ont été écoulés sur le marché national.
L’Aivam avait en effet récemment révélé, à travers ses statistiques mensuelles, que 6.009 voitures particulières (véhicules de tourisme et 4×4) neuves ont été vendues, dont 2.375 unités montées à la Somaca (CKD). Et dans ce dernier volume, il faudra comptabiliser quelque 1.181 Logan, soit près de la moitié du volume des ventes de CKD. Mais surtout, à elle seule, la voiture économique de Renault représente ainsi un cinquième du marché de l’automobile particulière au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *