Automobile : VW présente le «plus grand plan» social de son histoire

Le premier constructeur automobile allemand et européen, Volkswagen, devait présenter mercredi «le plus grand plan» social de son histoire, qui prévoit l’augmentation du temps de travail sans compensation salariale, ce qui menace «plus de 20.000 emplois», rapporte le magazine Focus.
D’après l’hebdomadaire allemand de samedi, ce plan, déjà approuvé en substance par les grands actionnaires, devait être présenté au conseil de surveillance par le patron de la marque Volkswagen Wolfgang Bernhard.
Selon Focus, les salariés travaillant 28,8 heures par semaine, comme ceux de la maison-mère à Wolfsburg (centre de l’Allemagne), doivent revenir «sur plusieurs années» à la semaine de 35 heures sans compensation salariale.
Conséquence de l’allongement du temps de travail: plus de 20.000 emplois sont menacés. Toutefois ils ne seraient pas directement supprimés, mais négociables contre des indemnités ou des mesures de pré-retraite ou de retraite anticipée, toujours selon le magazine, qui confirme des informations de presse parues ces dernières semaines.
En février, Volkswagen avait annoncé la suppression de quelque 20.000 emplois au cours des trois prochaines années, pour baisser ses coûts de production. Le plan social concernera principalement le site de Wolfsburg, qui emploie 50.000 personnes. 5.000 emplois y sont menacés, d’après le magazine. Toujours selon Focus, le site de Volkswagen à Bruxelles, dont les 5.000 salariés produisent la Golf, devrait complètement fermer. La production devrait être transférée en Allemagne, pour y compenser les pertes d’emplois. Volkswagen, qui comprend notamment les marques Audi, Seat, Skoda, Bentley et Bugatti, emploie au total près de 345.000 salariés dans le monde.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *