Autoroutes du Maroc : hausse de 16% du chiffre d’affaires en 2008

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a indiqué, vendredi, que son chiffre d’affaires pour l’année 2008 a atteint quelque 1,21 milliard de dirhams, en hausse de 16 % par rapport à 2007.
Cette hausse s’explique essentiellement par l’augmentation de 12,7 % du trafic et la mise en service des sections autoroutières «Settat-Marrakech» et «Tanger-Port/Tanger-Med/M’Diq-Fnideq», intervenues respectivement en avril et juillet 2007 et en mars et juillet 2008, a précisé ADM dans un communiqué rendu public à l’occasion de la tenue de l’assemblée générale ordinaire de ses actionnaires.
ADM, qui a engagé en 2008 des investissements de plus de 4,4 milliards de dirhams, exploite à ce jour un réseau de 916 km après les mises en service intervenues en 2008 et début 2009 avec l’ouverture de la section Marrakech-RN8 (50 km). L’assemblée générale ordinaire d’ADM a approuvé les comptes de la Société et ses états de synthèse pour l’année 2008, arrêtés par le conseil d’administration de 25 mars dernier. Selon le communiqué d’ADM, le rapport de gestion de son conseil d’administration a rappelé les événements majeurs ayant marqué l’année 2008, à savoir l’inauguration par SM le Roi Mohammed VI de l’autoroute d’accès au port Tanger-Med, le 25 mars 2008 et la signature en juillet 2008 sous la Présidence du Souverain du second contrat-programme Etat- ADM pour la période 2008-2015.
L’ADM est l’unique concessionnaire d’autoroutes au Maroc avec 1800 km de réseau d’autoroutes concédées. Au 31 décembre 2008, le réseau d’ADM compte 866 km d’autoroutes en exploitation et 550 km en cours de construction; le reste étant en phase projet.
Sur les quatre dernières années, le chiffre d’affaires péage a connu une évolution moyenne annuelle de l’ordre de 24% grâce à la mise en service de nouvelles sections autoroutières, l’augmentation des tarifs de péage et l’augmentation progressive du trafic sur toutes les sections d’autoroute.
Pour rappel, la mission fondamentale d’ADM est la construction, l’entretien et l’exploitation du réseau autoroutier que lui concède l’Etat. Chaque section d’autoroute concédée à ADM fait l’objet d’un contrat de concession qui fixe les droits et obligations du concédant et du concessionnaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *