Avec 34,1 milliards de DH de CA en 2015: Maroc Telecom cartonne !

Avec 34,1 milliards de DH de CA en 2015: Maroc Telecom cartonne !

Promesses tenues haut la main par Maroc Telecom, dont les chiffres annoncés hier à Rabat se sont montrés supérieurs aux objectifs préalablement fixés par le groupe lui-même et par une grande partie d’analystes financiers.

Ainsi, au terme de l’année 2015, l’opérateur historique a révélé un chiffre d’affaires consolidé de 34,1 milliards de DH, enregistrant ainsi une bonification à deux chiffres (+17,1% !), comparativement à une année auparavant, profitant principalement de l’intégration des six filiales africaines dans le périmètre du Groupe. De surcroît, l’opérateur puise sa performance dans l’Internet mobile et le fixe entre autres. «Le fixe croît parce qu’il est tiré par l’ADSL. C’est pour la 1ère fois que le fixe atteint ce niveau historique !», s’exprime Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom. D’ailleurs, le fixe et Internet ont respectivement réalisé un essor de +8,6% sur une année.

Un parc à 51 millions de clients !
L’embellie inclut une quasi-stagnation de -0,5% des revenus au Maroc, à 21,03 milliards de DH, ainsi qu’une appréciation de 62,3%, à 14,01 milliards de DH de ceux en Afrique. Sur le seul quatrième trimestre 2015, le CA consolidé s’est apprécié de pas moins de 18,6% à 8,63 milliards de DH, comparativement au dernier trimestre de 2014. Le parc du Groupe se fixe, quant à lui, à 51 millions de clients, en appréciation de 26% sur une année. Pour sa part, l’EBITDA s’établit à 16,7 milliards de DH, arborant une hausse de 6,7% et intégrant une baisse de 3,8%, à 11,14 milliards de l’EBE au Maroc, compensée totalement par la hausse de 36,1%, à 5,59 milliards de DH de celui à l’international. Néanmoins, la marge d’EBITDA recule de 4,8 points à 49%, pénalisée par l’effet dilutif de l’intégration des nouvelles filiales.

«Nous avons investi plus que prévu en équipements», précise Abdeslam Ahizoune. Sur le seul quatrième trimestre 2015, l’EBITDA s’est accru de 8,2% comparativement au quatrième trimestre 2014, pour se monter à 3,98 milliards de DH. Dans une proportion inférieure, si l’EBITA limite sa hausse à +0,7%, à 10,34 milliards de DH, c’est essentiellement en raison de l’alourdissement de 18,1% des dotations aux amortissements, dans le sillage de l’important programme d’investissement réalisé ces dernières années par le groupe. Ce qui a fait que la marge opérationnelle s’est trouvée amenuisée de 4,9 points, à 30,3%.

Des perspectives optimistes pour 2016
Compte tenu des résultats dégagés, le conseil de surveillance de la société entend proposer à l’AGO du 26 avril 2016 la distribution d’un dividende ordinaire de 6,36 DH par action, pour un montant global de 5,6 milliards de DH, correspondant à l’intégralité du résultat distribuable au titre de l’exercice 2015.

Ce dividende sera mis en paiement à partir du 2 juin 2016. En termes de prévisions et à périmètre constant, Maroc Telecom table en 2016 sur, d’une part, la stabilisation de ses revenus consolidés à périmètre et change constants, mais également une légère baisse de son EBE consolidé à périmètre et change constants. Enfin l’opérateur historique s’attend à un CAPEX représentant environ 20% de son chiffre d’affaires et ce, hors fréquences et licences.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *