Avec des prix atteignant 10 dirhams le kilo: Les oignons nous font pleurer !

Avec des prix atteignant 10 dirhams le kilo: Les oignons nous font pleurer !

Décidément, il n’y a pas de soldes pour les oignons ! C’est même bien le contraire. Nous assistons actuellement à une flambée des prix de ce légume ô combien apprécié et consommé par les ménages marocains. Une explosion des prix qui fait jaser une clientèle nombreuse dans les différents souks et marchés du Royaume.
Avec

des prix atteignant 10 dirhams le kilo et ne descendant pas sous  la barre des 8 dirhams, il s’agit là d’une hausse de prix record que les consommateurs ont du mal à avaler. «Les prix des oignons sont le résultat d’une inadéquation entre l’offre et la demande», nous explique Lhoucine Aderdour, agriculteur-exportateur et président de l’Association marocaine des producteurs-exportateurs de fruits et légumes (APEFEL)

. Selon lui, «habituellement, en cette période de l’année, le marché est alimenté par les cultures sous pluie (oignons bour). Cependant, vu le manque de précipitations enregistré en cette année agricole, les récoltes ont été maigres et donc la demande a rapidement dépassé l’offre». En gros, la hausse des prix des oignons sur le marché est le résultat de la pluviométrie capricieuse qui a frappé nos contrées en cette saison agricole 2015-2016.

Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, la situation est loin de s’améliorer. «A ma connaissance, cette flambée des prix devrait se poursuivre encore un moment. Les prochaines cultures d’arrosage, notamment celles de Béni Mellal, ne seront sur le marché qu’à partir de mars prochain», affirme M. Aderdour. Il va donc falloir attendre mars pour voir les prix des oignons revenir à des niveaux normaux. En attendant, la ménagère n’a qu’à serrer la ceinture et espérer la pluie…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *