Avec un chiffre d affaires consolidé en quasi-stagnation : L immobilier s essouffle en 2012

Avec un chiffre d affaires consolidé en quasi-stagnation : L immobilier s essouffle  en 2012

Le ralentissement de l’activité immobilière a largement marqué les entreprises représentatives du secteur à la Bourse de Casablanca. En effet, après une année 2011 très spéciale et fructueuse qui a donné lieu à la production de 135.442 unités sociales, le secteur immobilier a clôturé l’exercice 2012 sur une quasi-stagnation par rapport à 2011. La preuve en est le recul de 1,6% des ventes de ciments ainsi que le ralentissement de l’évolution des crédits immobiliers à 6,1% au lieu d’un bond de 10,1% en 2011. À ce titre, la banque d’investissement Upline Group, relevant de la Banque centrale populaire a relevé dans son Snapshot 2012 que le chiffre d’affaires consolidé s’est affermi de 0,5%, à 16,423 milliards de dirhams. Cette légère évolution est essentiellement attribuable à la CGI, dont les revenus se sont hissés de 12,5%, à 3,001 milliards de dirhams, avec une contribution de 2 points dans la croissance du chiffre d’affaires consolidé global. Upline Group précise à cet effet que la performance commerciale de la filiale immobilière du Groupe CDG a pu compenser le retrait de 7,8% du chiffre d’affaires consolidé de Alliances à 4,003 milliards de dirhams. Pour sa part, profitant d’une contraction des charges opératoires, le résultat d’exploitation sectoriel s’affermit de 9,6%, à 4,391 milliards de dirhams, dégageant une marge opérationnelle sectorielle de 26,7%, contre 24,5% en 2011. Upline Group précise à ce propos que cet accroissement de la marge est à mettre à l’actif d’Addoha et de Alliances.
Sur un autre volet, la banque d’investissement souligne que la capacité bénéficiaire sectorielle a progressé de 1%, à 3,074 milliards de dirhams, déterminant une marge nette sectorielle de 18,7% contre une marge de 18,6% une année auparavant. Aussi, globalement le Résultat net part groupe (RNPG) sectoriel a été impacté par une aggravation du résultat financier sous le poids de la charge d’intérêts des trois immobilières qui se fixe en recul de 697,9 millions de dirhams, contre un recul moins important de 578,2 millions de dirhams en 2011, en raison de l’alourdissement du déficit de la trésorerie nette à 5,114 milliards de dirhams contre un recul de 3,509 milliards de dirhams une année auparavant. À l’origine de cela, un alourdissement du BFR sectoriel, sous l’effet de la hausse des créances clients avec le changement de la procédure réglementaire pour la concrétisation des contrats de vente et de l’élargissement des stocks avec la poursuite de l’effort d’acquisition du foncier et la participation au fonds de cohésion sociale.
Ainsi, en termes de politique de rémunération, la filiale de la Banque populaire note que les dividendes à distribuer au terme de l’exercice 2012 ont évolué de 16,9%, à 1,158 milliard de dirhams, dégageant un taux de distribution de 47,8%, contre 53,8% en 2011. Aussi, pour la société Addoha, les dividendes peuvent être convertis en actions sur la base d’un cours en Bourse de 60 dirhams par action contre un cours en Bourse de 59,1 dirhams en date du 29 mars 2013. De même, Alliances propose à ses actionnaires une conversion à hauteur de 50% au maximum des dividendes en actions et ce, sur la base d’un cours unitaire de 500 dirhams contre un cours en bourse de 490,1 dirhams en date du 29 mars 2013.  
C’est ainsi que Upline Group recommande, dans une autre de ses publications (Investor Guide 2012), d’alléger le titre CGI dans les portefeuilles et d’acheter les titres Addoha et Alliances.

Il a dit

«Seules la création de valeur et l’innovation sont capables de stimuler la compétitivité des entreprises et de développer l’économie nationale.  Aussi, un suivi de l’état d’avancement des projets innovants est assuré, à travers des rencontres semestrielles avec les entreprises, faisant de l’innovation le cœur de leurs stratégies de développement».

Abdelkader Aâmara
Ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *