Avec un investissement total estimé à 1.585 MDH : Le Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V bientôt opérationnel

Avec un investissement total estimé à 1.585 MDH : Le Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V bientôt opérationnel

Le compte à rebours pour l’inauguration du Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V a déjà commencé.

Les responsables espèrent une ouverture dans les prochaines semaines. En effet, le projet d’extension et de réaménagement du Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V a fait l’objet d’études approfondies pour en faire un projet à la hauteur de la capitale économique du Royaume. L’ensemble des fonctions et des liaisons entre le Terminal 1 et le Terminal 2 ont été étudiées en vue d’accroître le niveau de qualité de service, de répondre à l’importante croissance du trafic aérien découlant notamment de la caractéristique hub de cet aéroport. L’architecture a été conçue comme une ouverture sur le monde extérieur, des façades, côté piste et côté ville, entièrement vitrées, laisseront les regards converger vers la ville ou vers la piste, le verre prédomine dans la conception afin de favoriser un contact direct avec la lumière naturelle. Des espaces shopping et restauration, le long d’un parcours fluide et optimisé offriront aux passagers tout ce qui fait le charme et la réputation de Casablanca et au-delà du Maroc : gastronomie, artisanat et une large gamme de franchises nationales et internationales. L’introduction de 5 trottoirs roulants facilitera les transferts dans ce Terminal et de ce Terminal vers le Terminal 2.

Dans ce sens, le nouveau Terminal T1 sera doté des meilleurs équipements aéroportuaires bénéficiant des plus hautes technologies, notamment 9 passerelles télescopiques dont une pour le A380; un système de traitement bagages au départ, automatisé et équipé des dernières technologies en matière de détection d’explosifs, de drogue et de matières dangereuses ; 84 comptoirs d’enregistrement, 60 positions de contrôle des passeports et 17 portes d’embarquement; une couverture totale en vidéo surveillance et contrôle d’accès; une signalétique pédagogique ; et un système d’information aéroportuaire évolué. Selon les responsables, le coût de l’investissement a atteint 1.585 MDH (Etudes : 75 MDH; Bâtiments : 1.120 MDH et l’équipement: 390 MDH). A noter que la capacité totale de l’aéroport (après extension du T1) passera à pas moins de 14 millions de passagers/an.

S’agissant de l’embarquement international, il a été procédé à l’extension de la zone contrôle immigration avec 39 postes de police, et 21 postes en correspondance ainsi que la construction d’un hall d’embarquement au niveau 2 avec 9 passerelles, dont une pour le A380. Il a également été question de la construction de dessertes verticales au niveau des 4 pré-passerelles avec escaliers et ascenseurs pour l’acheminement des passagers de la salle d’embarquement vers les passerelles télescopiques et la construction d’une salle d’embarquement pour postes éloignées sans oublier la construction d’une zone commerciale au niveau 1 d’une superficie de 4.457 m2.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *