Aviation d’affaires : Les atouts du Maroc

Aviation d’affaires : Les atouts du Maroc

L’ONDA veut développer ce filon très prometteur

Compte tenu du potentiel important de développement de ce secteur, l’ONDA a lancé la réflexion pour la construction d’un aéroport dédié à ce type d’aviation.

L’aviation d’affaires a de beaux jours devant elle. En effet, le Maroc possède plusieurs atouts indéniables pour développer ce secteur. L’industrie aéronautique en pleine expansion, l’implantation d’investisseurs étrangers de renommée mondiale figurent parmi les points forts du pays. Pour développer ce créneau, l’ONDA a lancé un appel d’offres international. Ainsi deux concessions FBO ont été décernées au niveau des aéroports Mohammed V, Marrakech, Rabat, Agadir et Dakhla à l’opérateur Jetex Executive Aviation Morocco et les aéroports Mohammed V, Rabat, Marrakech et Tanger à l’opérateur Swissport Executive Aviation Maroc. Dans les détails, les opérateurs sélectionnés par l’ONDA sont tenus de réaliser des FBO dédiés à l’accueil et au traitement des passagers aviation d’affaires. Concrètement, le traitement des passagers à l’aéroport Mohammed V est assuré dans un terminal dédié à l’aviation d’affaires. Ce terminal totalement indépendant du terminal commercial a été rénové pour offrir les conditions optimales pour le traitement des passagers. Un terminal dédié à ce type d’aviation est en cours de développement à l’aéroport de Marrakech Menara par Jetex. Il sera opérationnel au 3ème trimestre 2019. Ce n’est pas tout.

Compte tenu du potentiel important de développement de ce secteur, l’ONDA a lancé la réflexion pour la construction d’un aéroport dédié à ce type d’aviation. Une étude d’évaluation préalable pour la réalisation du projet est en cours pour examiner la faisabilité d’exécution de ce projet dans le cadre du partenariat public-privé.

Par ailleurs, un salon sur l’aviation des affaires a lieu chaque année. Dans ce sens, la 3ème édition du Salon de l’aviation d’affaires «MEBAA Show Morocco 2019» aura lieu les 25 et 26 septembre prochain à l’aéroport de Marrakech-Menara. Initié par l’Association d’aviation d’affaires du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MEBAA), en partenariat avec l’Office National Des Aéroports (ONDA) et le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, ce prestigieux Salon, destiné aux professionnels de l’aviation d’affaires, se veut un rendez-vous incontournable pour tous les acteurs du chartering, de la location, de la vente, de l’achat, de l’exploitation ou encore de la prestation de services d’affaires et des jets VIP dans la région.

CIP, un filon en pleine phase de développement

Le développement des salons CIP (Commercially Important Passenger) est érigé en priorité. En effet, les CIP dans les aéroports du Maroc sont gérés depuis le début de l’année 2017 par la société koweïtienne «National Aviation Services» N.A.S, adjudicataire de l’appel d’offres international lancé par l’ONDA. Ainsi, la convention signée avec NAS vise à établir un cadre contractuel permettant l’accueil et l’assistance des passagers convives de marque dans les salons au nombre de 16 qui leur sont dédiés aux aéroports de Casablanca, Marrakech, Agadir, Rabat, Fès, Tanger, Oujda, Dakhla et Laayoune dans les meilleures conditions de qualité des services.

En vertu de cette convention, NAS procédera au lancement des investissements nécessaires pour le réaménagement des structures d’accueil en termes d’ameublement, équipements, installations et moyens de transport. Il faut dire que NAS Maroc a entamé le réaménagement des salons des aéroports Nord. Il faut également noter l’ouverture des CIP des aéroports Sud, notamment à Dakhla et Laayoune, afin d’offrir une gamme complète de prestations alliant confort et qualité de service à la satisfaction client.

Les salons d’accueil CIP exploités sous le label Pearl Lounge offrent une panoplie de services sur mesure au départ comme à l’arrivée pour une expérience harmonieuse à travers : l’accueil des CIP par des agents multilingues via des outils électroniques sophistiqués et personnalisés (système de réservation, application mobile, site internet), le Service de transport en véhicules de luxe sur le tarmac offert aux clients étant en poste éloigné en remplacement du bus ; le Service Fast Track pour passer ses formalités en moins de temps et un Service salon avec prestation restauration raffinée. Dernièrement, NAS Maroc a mis en place des «E-gates» au niveau du salon VIP «Pearl Lounge» situé dans la zone d’embarquement de l’aéroport Marrakech-Menara.

Grâce à cette solution technologique, les clients pourront accéder plus rapidement au salon sans devoir se présenter à la réception ou faire la queue. Le passager doit simplement scanner sa carte d’embarquement, son voucher acheté en ligne ou sa carte de membre Pearl Lounge pour accéder au Lounge.

Aéroports : Une amélioration continue de la qualité de serviceL’amélioration continue de la qualité de service figure dans l’ADN de l’ONDA. Dans ce sens, les aéroports de Casablanca, Marrakech, Agadir, Tanger, Oujda, Fès et Rabat sont inscrits au programme mondial de mesure de la qualité de service au sein des aéroports. Ce programme est conçu et développé par ACI Monde (Airport Council International). Ce programme, appelé ASQS (Airport Service Quality Survey), vise à mesurer la satisfac- tion des passagers selon les normes initiées par ACI et à identifier les pistes d’amélioration pour accroître la performance et la qualité de service des aéroports où il est implémenté. Il constitue de ce fait un benchmark des services fournis aux aéroports internatio- naux de même capacité. En 2017, l’aéroport Casablanca Mohammed V a reçu le 1er prix en Afrique pour le service à la clientèle et a été consacré en 2018 comme l’un des meilleurs aéroports africains pour la qualité des services rendus à la clientèle pour les aéroports dont le trafic est entre 5 et 15 millions de passagers. Les certifications ISO ne sont pas en reste. Ainsi, Tanger, Rabat, Casablanca, Marrakech, Agadir, Fès, Oujda avaient obtenu la certifica- tion ISO 9001 V 2015 et environnement 14001 V 2015. Fès dispose en plus de la certifica- tion ISO 9001 V 2015, environnement 14001 V 2015 et santé et sécurité au travail selon le référentiel OHSAS 18001 V 2007 alors que Nador El Hoceima, Laayoune, Dakhla, Essaouira et Ouarzazate sont certifiés qualité ISO 9001 V 2015.Certification d’aérodromesIl faut dire que la certification d’un aérodrome est un processus en vertu duquel la Direction Générale de l’Aviation Civile ; instance de régulation relevant du ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, atteste de la conformité des infras- tructures, des équipements et des services liés aux opérations aéro- portuaires côté piste, y compris les services de sauvetage et de lutte contre l’incendie des aéronefs (SSLIA), avec les mesures et stan- dards internationaux édictés par l’OACI. Ainsi, les aéroports Agadir Al Massira, Rabat Salé et Fès Saiss ont obtenu le «Certificat d’Aérodrome». Les aéro- ports de Casablanca Mohammed V et Marrakech Menara vont également obtenir ce certificat prochainement.Rayonnement internationalL’Office National Des Aéroports est membre fondateur de ACI Afrique depuis 1992. Aujourd’hui, il est membre de son conseil d’administration et membre également du conseil d’administration d’ACI Monde. L’ONDA abrite le siège de ACI Afrique et exactement à l’Académie internationale Mohammed VI de l’aviation civile. L’Office est également actif au sein d’ACI Afrique, instance où les aéroports africains se partagent les meil- leures pratiques et étudient les moyens de développer le trafic interafricain ; le directeur général de l’ONDA est vice-président de ACI Afrique. Plusieurs responsables de l’ONDA sont également membres permanents au sein des comités régionaux et contribuent à la réflexion et la mise en place des méca- nismes pouvant améliorer le transport aérien en Afrique. Les rencontres périodiques d’ACI permettent à l’ONDA de partager son expé- rience dans les domaines de conception des infrastructures, exploitation aéroportuaire, commerce et marketing aéroportuaires. Il est également à noter que l’Office Natio- nal Des Aéroports est membre permanent de, l’Organisation des Services de Navigation Aérienne Civile, CANSO et ce depuis 2015. Elle représente les fournisseurs des services de navigation aérienne et les membres de la communauté de l’aviation auprès des organismes internationaux de l’aviation Civile dont l’OACI. Les membres de CANSO monde représentent plus de 85% du trafic aérien mondial et pour rappel l’ONDA a été hôte de la conférence de cette organisation en septembre 2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *