Aviculture : Dawajine souffle sa 15ème bougie

Aviculture : Dawajine souffle  sa 15ème bougie

Dawajine fêtera bientôt ses 15 ans. Le Salon avicole de Casablanca atteint son âge de maturité et s’ouvre sur l’innovation et le savoir-faire aux professionnels de l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Prévu du 27 au 29 novembre à Casablanca, Dawajine 2012 devra accueillir plus de 12.000 visiteurs marocains et étrangers et plusieurs délégations de différents pays d’Afrique. Le visiteur viendra découvrir les nouveautés du secteur exposées par près de 350 participants dont 60 % représentent des sociétés européennes , américaines, africaines et asiatiques. Les volets concernés sont principalement la fabrication d’aliments composés, la transformation et sur-transformation de viandes de volailles et des œufs, des fournisseurs de souches et autres. De même, la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) consacrera en marge de Dawajine 2012 le meilleur ouvrier et meilleur technicien avicoles. Ce concours qui se tient pour la première fois dans l’histoire du salon vient en estime et en reconnaissance des efforts déployés par le personnel des fermes d’élevage dans le développement de l’aviculture au Maroc.
Dotée d’une forte stratégie de développement, l’aviculture achèvera dans les mois qui viennent son premier contrat- programme fixé sur la période 2009-2013. Cette feuille de route vise la mise à niveau de la filière et constitue le cadre de référence de l’action conjointe entre le gouvernement et la FISA. Les principaux objectifs requis furent le renforcement de la contribution du secteur, la promotion de l’investissement et l’amélioration de l’efficience des unités de production pour réduire les coûts de production. Ceci est traduit mensuellement par des chiffres élaborés par la FISA reflétant la réalité du secteur.
A fin octobre 2012, le prix de vente moyen de production du poulet de chair départ ferme est fixé à 12,89 dirhams le kilo vif. Le prix de revient moyen était de 14,90 dirhams le kilo vif à fin octobre 2012. S’agissant de la dinde, le prix de vente moyen fut de 18,30 dirhams le kilo vif au moment où le prix de revient moyen était de 17,23 au titre du 10ème mois de l’année. Par ailleurs, l’estimation de la production nationale de poussins chair a marqué un repli de 4,3 % comparativement au même mois de l’année précédente, soit un total de 6.600.000 poussins par semaine.
Même constat pour la production nationale de poussins type ponte qui a régressé de 26,7 % en glissement annuel pour atteindre 206.000 poussins contre 281.000 poussins par semaine en octobre 2011. Par ailleurs le cumul de production et d’importation de la dinde est estimé à 1.036.000 dindonneaux en octobre 2012, soit 909.000 dindonneaux produits au niveau national et 127.000 dindonneaux importés au titre du 10ème mois de l’année en cours. Notons que l’importation de poussins reproducteurs type, chair s’est accrue durant le mois d’octobre pour marquer une hausse de 78,2 % en glissement annuel, soit 262.000 poussins importés durant ce mois. En outre, 4,17 millions de tonnes de dinde ont été traitées au niveau des abattoirs en progression de 62,2 % par rapport au même mois de l’année 2012. Le tonnage de viandes poulet traitées au niveau des abattoirs, est en hausse de 41,2 % atteignant ainsi un volume de 3,45 millions de tonnes en octobre 2012.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *