Axe ferroviaire Tanger-Marrakech : La BAD accorde un prêt de 300 M d’euros au Maroc

Axe ferroviaire Tanger-Marrakech : La BAD accorde un prêt de 300 M d’euros au Maroc

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 300 millions d’euros au Maroc pour augmenter la capacité de l’axe ferroviaire Tanger-Marrakech. Avec ce prêt, le plus grand jamais accordé au Maroc, la BAD confirme sa position de leader dans le financement des transports dans le Royaume, indique un communiqué de cette institution basée à Tunis. «Ce projet contribuera à augmenter la fréquence des trains et à diminuer sensiblement le temps de parcours sur l’axe Tanger-Marrakech à partir de 2016», a indiqué Gilbert Mbesherubusa, directeur Infrastructures à la BAD, cité par le communiqué. Il a affirmé que cette institution est fière «d’appuyer fortement ce projet en raison de l’aspect stratégique de ces infrastructures dans la compétitivité logistique de l’économie nationale». D’un coût estimatif total d’environ 5,1 milliards de dirhams (environ 438 millions EUR), le projet est une composante majeure du programme national d’investissements ferroviaires d’un montant total de 12,8 milliards de dirhams pour la période 2010-2015, ajoute la même source. Le projet concerne l’augmentation de capacité de l’axe ferroviaire Tanger-Marrakech comprenant les deux lignes ferroviaires Kenitra-Rabat-Casablanca et Casablanca-Settat-Marrakech reliant le Sud au Nord et à l’Est du pays, poursuit le communiqué, rappelant que le trafic ferroviaire sur l’axe Casablanca-Marrakech a connu une forte progression avec des taux à 2 chiffres au cours des dernières années suite au dynamisme socio-économique, culturel et touristique ayant marqué ces deux agglomérations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *