Axe gastronomique Marrakech-Rabat

Axe gastronomique Marrakech-Rabat

Le 8 et demi Il ristorante
«Saperlipopette», auraient dit le Capitaine Hadock et Tintin !
Voilà donc encore un restaurant sans «chi-chi» niché à Agdal qui taille bien des croupières à certaines tables en vogue -c’est confirmé 2 continents se séparent- malgré les prix pratiqués dans certaines ambassades de la cuisine européenne au Maroc. Il m’est arrivé de dîner distraitement et de façon guère mémorable pour des sommes correspondant à des chèques himalayens que mon nouveau banquier réprouve régulièrement -à propos je le remercie pour les embarras qu’il me cause en ce moment- il doit être copain avec quelques restaurateurs que j’ai étrillés ces derniers mois ? Va savoir… ou alors… c’est sa façon de me souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année !
Revenons à nos moutons… Glissez du regard sur la carte «italienne» de cette table sympa où le patron surveille en personne ses serveurs vêtus de noir très «meso-giorno» lui – en complet foncé, chemise cravate, le cheveux ras et… sans portable (enfin ) ! Vous avez remarqué que la plupart de nos amphitryons ne peuvent plus se passer de cet accessoire agaçant même en pleine salle. Tâtez du doigt une table bien mise avec nappe et napperon verre à pied élégant, assortiment de pain dont la ficelle croquante italienne, 3 ou 4 mises en bouche sympa’… Panneau de bois blond au mur, banquette confortable avec une assise un peu basse «dommage».
Cuisine en adéquation avec le temps, simplicité des descriptifs, fluidité dans la composition des plats malgré une grosse attente entre l’entrée et le plat principal.
Veau thonné tranché fin «délicat» avec sa sauce 45 Dh, chèvre chaud sur son lit de salade impeccable 50 dh, pour suivre un filet de bœuf accompagné de légumes frais et nappé d’une sauce crème parfaite 100 Dh, saltimbocca veau fromage excellent 80Dh.
Pour les amateurs de vins étrangers, servis au verre un blanc et un rouge élégant et racé (Chianti rouge & Terra del fuego blanc ).
Le soda de service à 15 dh -on n’y est plus réellement habitué, on s’en frotte les yeux- le café vraiment façon italienne à 15 dh on en tombe sur l’arrière-train… pour le compte!
C’est limpide… Et surtout on en a pour son argent ! Vous voilà prêt à arpenter les boutiques cadeaux et préparer le Nouvel An sans avoir auparavant trop cabossé votre porte-feuille !
Comptez 200 dh par personne vin compris.
Rue du 16 novembre Agdal Rabat
Chef de cuisine Ajjir Brahim. 


ALIZIA
Au milieu de toutes ces débauches de tables plus ou moins «show devant», de ces franchises «mastodontes» je vous ai déjà signalé cette table méritante, nichée au creux de la verdure en plein Hivernage… dans la veine italienne aussi mais section pizzas et pâtes plus simple ! c’est net et aussi sans bavure.
A des prix sympa et en été en prime, les tables dressées dans le petit jardin…
L’ adresse est assez croquignolette car la clientèle est constituée de solides mangeurs qui ne s’en laissent pas compter bien cadenassés à leur table !
Moules marinières flambantes de fraîcheur, Salade Capri variée copieuse, carpaccio de viande, fin et arrosé d’un trait d’huile d’olive, tournedos Rossini ( pas réellement réalisé dans les canons de l’art ) tranche de foie gras, filet de bœuf posé sur le toast, le tout à un prix doux ! excellente pizza romana pâte fine et craquante… Dessert un peu brut de décoffrage mais d’un excellent rapport qualité-prix là aussi.
L’Alizia appartient à cette galaxie de restaurants étranges où les convives sont venus ici pour manger et boire… Troublant Non ???
Comptez 200/250 DH par personne vin compris.

Rue Chaouki ( à côté de la Bcm )
L’hivernage Marrakech

• Pandore

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *