«Azahar» pour le dévelopement durable

«Azahar» pour le dévelopement durable

«Azahar » est le nom de code d’une initiative de l’Agence espagnole de Coopération internationale (Agencia Española de Cooperación Internacional, (AECI). Ce programme consiste en un effort de coordination de tous les acteurs publics et privés de la coopération espagnole au développement dans le domaine du développement durable, de la protection de l’environnement et de la conservation des ressources naturelles dans le bassin méditerranéen. Tenant son premier séminaire en dehors de l’Espagne, Azhar est destiné à trois grandes sous-régions de la Méditerranée qui sont le Maghreb, le Moyent-Orient et le Sud-Est de l’Europe avec une population de plus de 165 millions d’habitants. Les projets composant ce programme doivent répondre simultanément à trois principes : le développement des populations locales et l’amélioration de leurs conditions de vie, la protection de l’environnement, la conservation des ressources naturelles et l’amélioration des capacités de planification et de gestion locale. Concrètement, le programme Azahar se traduit par des actions dans les domaines suivants : conservation des sols, gestion durable de l’eau, des énergies renouvelables et utilisation efficace de l’énergie, tourisme durable, production durable, assainissement et planification et gestion de l’environnement. Tous ces domaines d’activité prétendent apporter une réponse efficace aux principaux problèmes de l’environnement auxquels font face les pays du bassin méditerranéen et sur lesquels l’Espagne possède une solide expérience. Lors de la rencontre de Rabat, les participants ont pu prendre connaissance des stratégies et des actions prioritaires du programme. Des visites de terrain ont été organisées notamment au chantier du projet de création du centre de transfert de technologie en matière d’assainissement liquide de Tamouda, la présentation du projet de « développement local intégré » de Oued Laou, le projet du « Centre de formation des jeunes » à Oued Laou, et la présentation à Chefchaouen du projet de « développement rural dans les zones arides du bassin méditerranéen ». La coopération espagnole dans le Nord du Royaume était également à l’ordre du jour. Le directeur général de l’Agence pour la promotion et développement économique et social des préfectures et provinces du Nord (APDN), Driss Benhima, a cité à cet égard les domaines de la santé, les infrastructures et les communications, l’éducation de base, l’appui aux actions de développement rural et à l’utilisation rationnelle des ressources naturelles. M. Benhima a rappelé en outre la signature, la semaine dernière, de deux conventions avec l’Agence espagnole pour la coopération internationale (AECI) portant sur la construction d’un collège et d’un internat à Kaâ Srass (province de Chefchaouen) et la construction et l’équipement du Centre régional de transfusion sanguine de Tanger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *