BAE Systems vendra ses parts dans Airbus à EADS

Le groupe de défense britannique BAE Systems va vendre cette semaine à EADS sa part des 20% dans l’avionneur européen Airbus pour 1,9 milliard de livres (2,8 milliards d’euros), affirme dimanche 3 septembre l’hebdomadaire britannique The Observer. BAE Systems tiendra un conseil d’administration dans les prochains jours pour décider de cette vente, écrit le journal, qui cite des sources anonymes à la City.
Interrogé par l’AFP, BAE Systems n’a pas souhaité commenter l’information. EADS n’était pas joignable dans l’immédiat. Ce montant est bien inférieur à celui auquel a conclu l’audit d’Airbus effectué cet été par BAE Systems, selon The Observer. Le résultat de cet audit n’a pas été rendu public pour l’instant. Un prix de 2,75 milliards d’euros pour sa participation dans Airbus avait initialement été suggéré par la banque Rothschild, appointée en l’absence d’accord entre les deux parties: un chiffre bien en dessous des attentes, ce qui avait poussé BAE Systems à lancer son propre audit. En effet, la part de BAE avait été évaluée à 3,5 milliards d’euros par EADS dans son dernier rapport annuel, et jusqu’à 6,5 milliards par une expertise de Goldman Sachs.
 Selon le journal, le Britannique se serait toutefois résigné à baisser ses exigences, estimant qu’une vente rapide était dans le meilleur intérêt de ses actionnaires, la situation pouvant encore empirer chez EADS, selon un analyste non-identifié interrogé par l’hebdomadaire. Toujours selon The Observer, deux directeurs de BAE Systems, initialement opposés au montant proposé par Rothschild, s’y seraient finalement ralliés. Le conseil d’administration du groupe devrait donc recommander à ses actionnaires de voter pour la cession des 20% lors de l’assemblée générale prévue en fin septembre, estime l’hebdomadaire.
S’il décidait finalement de ne pas vendre, la valeur d’Airbus pourrait encore diminuer, surtout si le dollar baisse ou si d’autres problèmes surgissent sur les programmes de l’A380 et de l’A350. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *