Bagdad demande aux investisseurs de venir en Irak

«Le nouvel Irak aura avant tout une économie de marché», a déclaré à Madrid le ministre du Commerce par intérim Ali Allaoui devant un forum de 332 entreprises du secteur privé et organisations professionnelles, en marge de la conférence internationale des donateurs pour la reconstruction de l’Irak. « Nous aspirons, et espérons vivement devenir à brève échéance, un pays stable, démocratique, moderne avec l’aide de la communauté internationale et du secteur privé international », a-t-il ajouté. Le Conseil de gouvernement transitoire irakien mis en place par la coalition américano-britannique « a l’intention de mener une politique active de reconstruction économique, et de consolidation du cadre institutionnel et juridique » du pays, a-t-il poursuivi. « Aucun secteur de l’économie ne sera fermé aux investissements étrangers à l’exception du secteur pétrolier », qui aura son régime spécial, a-t-il précisé.Le fait que le secteur pétrolier passe sous le contrôle exclusif de l’Autorité provisoire de la Coalition (APC) dirigée par les Etats-Unis suscite l’inquiétude des pays qui n’ont pas approuvé l’intervention américaine en Irak où se trouvent les secondes plus importantes réserves pétrolières connues. En dépit des immenses ressources pétrolières du pays, l’économie irakienne est en ruines à la suite de plusieurs guerres, de la gestion désastreuse du gouvernement de Saddam Hussein et de treize années de sévères sanctions internationales. Le ministre du Plan par interim Mehdi al-Hafez a de son côté assuré que la transparence allait être une caractéristique du nouvel Irak. « Les institutions irakiennes seront ouvertes à l’inspection avec des règles clairement définies », a-t-il affirmé. Le président du conseil provisoire Ayad Allaoui a remarqué que « c’est la première fois que le nouvel Irak a l’opportunité de se présenter devant les pays donateurs et devant le monde des affaires ». « Après les désastres et les erreurs des 35 dernières années, d’importants investissements et une aide conséquente sont requis », a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *