Baisse de 0,2% de l’Indice du coût de la vie

À l’issue du mois de juillet, l’Indice du coût de la vie a marqué un repli de 0,2% par comparaison au mois précédent, souligne le Haut Commissariat au Plan (HCP) dans sa publication relative à cet indice, datée de vendredi 17 août. À l’origine de cette baisse, le HCP place le recul de 0,5% de l’indice des produits alimentaires et de la stagnation de l’indice des produits non alimentaires. Dans une logique de classement par villes, les plus grandes hausses ont été enregistrées au niveau d’Oujda avec 0,6%, Tétouan avec 0,5% et Rabat avec 0,4%. Dans le sens inverse, la plus forte baisse a touché Fès
(-1,7%), puis Agadir (-0,1%). Le bilan des sept premiers mois de l’année dévoile une évolution positive de 2,1% par rapport à la même période une année auparavant.
Cette progression a concerné tant les produits alimentaires, traduite par une hausse de 2,8%, que les produits non alimentaires en appréciation de 1,6%. Par secteurs, le groupe libellé «habitation» se détache des autres groupes de produits non alimentaires, en raison de son taux de croissance chiffré à 0,4%. Sur le reste des groupes, la fluctuation se situe dans un intervalle de 1,5% en matière de baisse pour ce qui est des «transports et communications», et de 1,8% en matière de hausse pour les «équipements ménagers». Pour rappel, l’indice du coût de la vie a enregistré, au cours du mois de juin 2007, une hausse de 0,3% par rapport au mois précédent. Cette variation a résulté de l’augmentation de l’indice des produits alimentaires de 0,7% et de celui des produits non alimentaires de 0,1%.
Selon les villes, à l’exception d’Oujda, où cet indice a enregistré une baisse de 0,7%, la hausse a été générale dans toutes les villes, en particulier, de 1,1% à Kénitra, de 0,9% à Fès, de 0,5% à Tétouan et Meknès et de 0,2% à Rabat. Aussi, le bilan du premier semestre mettait en avant une augmentation de 2,1% de l’Indice du coût de la vie par rapport à la même période de l’année précédente. Cette hausse a concerné aussi bien l’indice des produits alimentaires avec 2,6% que celui des produits non alimentaires avec 1,6%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *